Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté » (1 Jean 3 :2)

« Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3 :2)

Nous sommes maintenant enfants de Dieu

Nous avons déjà le grand privilège d’être des enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Notre gloire future n’est pas encore manifestée, et de nous-mêmes nous ne pouvons le comprendre. A la venue de Christ nous serons semblables à lui. Nous lui serons semblables dans notre corps. (Philippiens 3 :21). Nous nous retrouverons aussi moralement dans son image parce que nous le verrons tel qu’il est. En le contemplant, nous verrons agir sa puissance, qui est de nous changer dans sa gloire. (2 Corinthiens 3 :18).

Comment le fait de voir le Christ nous rendra semblables à lui ?

Le dessein divin était de tous temps que « ceux que Dieu a connus d’avance » deviennent « conformes à l’image de son Fils, afin que celui-ci soit l’aîné de nombreux frères » (Romains 8 :29).
Le Saint-Esprit est à l’œuvre en ceux qui appartiennent à Dieu pour les conformer à cette image. L’apôtre Paul en parle dans 2 Corinthiens 3 :18 : « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit ».
Cette transformation sera complète lors du retour du Seigneur, « car il transformera notre corps misérable pour le rendre conforme à son corps glorieux par la puissance qui lui permet de tout soumettre à son autorité » (Philippiens 3 :21). Nous ne serons pas égaux au Christ, mais « semblables à lui », en sainteté et avec un corps glorifié. Mais il restera toujours « l’aîné de nombreux frères » (Romains 8 :29).

Serons-nous comme des Christ ?

Nous serons semblables à lui « car nous le verrons tel qu’il est ». Sur terre, nous n’avons jamais pu le contempler que « dans un miroir », et malgré tous nos efforts, notre transformation n’a été que partielle et imparfaite. Mais lorsque nous le verrons « face à face » (1 Corinthiens 13 :12), il complètera par sa grâce tout ce qui manque à notre ressemblance. En le voyant « tel qu’il est », nous n’aurons d’autre désir que de lui ressembler pleinement.

Nous serons semblables à lui

Déjà maintenant, où nous ne voyons qu’une image terrestre de Jésus, nous faisons l’expérience que cette « vue », ce contact avec Jésus ne nous laisse pas inchangés. Paul a décrit dans 2 Corinthiens 3 :18 la transformation que cette contemplation opère en nous. Jean nous dira de manière très directe que le fait de demeurer en Jésus signifie une séparation d’avec tout péché. Et lorsque Jésus ne se tiendra plus seulement devant nous dans sa Parole, mais en pleine réalité, « tel qu’il est », lorsque nous vivrons dans sa présence immédiate, coupés de toutes les influences du monde et des ténèbres, alors nous resterons certes « nous-mêmes », mais notre être créé à l’image de Dieu reflétera cette « image de Dieu » dans la ressemblance au Fils, celui qui est la véritable « image de Dieu » … « Ses serviteurs le serviront, et ils verront sa face, et son nom sera inscrit sur leur front ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter