Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Jésus a dépouillé les dominations et les autorités en triomphant d’elles par la croix (Colossiens 2 :15)

Jésus a vaincu et désarmé les esprits des ténèbres, les anges déchus. Il a triomphé de Satan et de tous ses pouvoirs. « Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. » (Colossiens 2 :15)

Jésus a dépouillé les dominations

Par la croix, Jésus n’a pas seulement libéré les siens de la culpabilité du péché, il a aussi brisé le pouvoir de Satan sur eux. Il a vaincu les puissances qui utilisent des ruses pour s’assujettir les hommes.
Jésus, dans son intérêt et dans celui de ses disciples, a « désarmé » ou « dépouillé » les principautés et les pouvoirs des ténèbres, les privant de leur force.

« Il les a livrées publiquement en spectacle »

Paul fait allusion à la cérémonie romaine du triomphe. Le général victorieux auquel cet honneur avait été décerné, parcourait les rues de Rome sur un char derrière lequel marchaient, enchaînés et exposés aux quolibets de la foule, les chefs des nations et des armées vaincues. La croix, où les puissances démoniaques croyaient faire périr Jésus, est devenue pour lui l’instrument du triomphe : elle rend leur défaite manifeste. (Voir 2 Corinthiens 2 :14 ; Matthieu 12 :29 ; Luc 10 :18 ; Romains 16 :20)

Après avoir désarmé Satan et ses anges, Jésus les a exposés à la honte, en triomphant d’eux par sa résurrection et son ascension. Il a exposé leur faiblesse devant l’univers en les traînant derrière son char triomphal après sa victoire à la croix.

Jésus a triomphé par la croix

Quelles que soient les forces qui asservissent l’homme – personnelles ou impersonnelles – elles ont été vaincues par le Christ. Ceux qui sont unis à lui par la foi n’ont plus besoin de les craindre.
On peut penser à toutes les influences qui amènent les gens à agir d’une certaine manière, par exemple celles du péché hérité qui habite en nous : l’Evangile nous apprend que cette influence peut être surmontée.
On peut penser aussi aux influences qui amènent les gens à agir contre leur raison et leur conscience : l’opinion publique, des pratiques éthiquement douteuses, la pression du groupe des pairs, le désir d’assurer son statut ou sa sécurité. Tous ces facteurs peuvent agir sans que la personne en soit pleinement consciente. Dès qu’ils viennent à la conscience, ils peuvent être privés de leur pouvoir par l’appel à la victoire de la croix.
Ou bien il peut s’agir de forces démoniaques à ne pas sous-estimer, mais le chrétien sait qu’elles ont été vaincues, même si leur défaite n’est pas encore apparente. La bataille décisive a eu lieu, Jésus y a remporté la victoire ; c’est pourquoi l’issue finale ne fait aucun doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter