Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un musulman qui voulait dénoncer les « trahisons de la vraie foi » trouve Jésus

Pendant le Ramadan, Roman *, un musulman du Kazakhstan, qui suivait fidèlement les pratiques de l’islam, était bien décidé à faire un pas de plus pour exprimer son attachement à son religion : il a décidé de se rendre dans une église baptise pour interrompre le service religieux afin de dénoncer « les trahisons de la vraie foi. »
Considérant les chrétiens comme des « traîtres de la vraie foi », Roman * (nom changé pour des raisons de sécurité) rapporte, au cours d’un interview accordé à Open Doors, qu’il n’avait aucune difficulté à confronter, défier et persécuter les chrétiens.
Aussi avait-il décidé d’aller plus loin dans sa pratique de l’islam, l’année dernière, pendant le Ramadan, considéré comme le mois le plus saint de l’année pour les musulmans, en se rendant dans une église pour perturber le culte et dénoncer que les chrétiens trahissaient la vraie foi.

« Je suis allé dans un culte pendant le ramadan parce que je me considérais comme un musulman dévot », a-t-il déclaré. « Je [voulais] prouver ma foi à Allah. »

Après avoir franchit les portes de l’église, Roman s’assit et commença à dérouler son plan. Mais alors que le service religieux débutait et que le pasteur commençait à parler, Roman ne parvint pas à faire ce pour quoi il était venu. Il ne pouvait pas se résoudre à manifester son mécontentement pendant le culte.
Au contraire, les mots du pasteur commencèrent à le toucher :

« Pour la première fois, j’ai entendu parler d’un Dieu qui m’aimait », a-t-il confié à Open Doors. « Je n’ai jamais su que le Dieu Tout-Puissant m’aimait alors que je ne suis pas parfait. »

La vérité surprenante et guérissante d’un Dieu qui aime sa création a commencé  à effacer toute une vie de culpabilité.

« Cette idée [d’être aimé même si je ne suis pas parfait] ne m’était jamais sérieusement venue à l’esprit. Je me suis toujours senti coupable. J’ai senti que je devais gagner son attention. « 

Les mots que Romain entendit ce jour-là qui mettaient l’accent sur l’amour, la miséricorde et le pardon s’emparèrent du cœur du persécuteur.
Et soudain, il se produisit une chose à laquelle il ne s’attendait pas : des larmes envahirent ses yeux, il se repentit, fit monter une prière vers Jésus. La joie s’empara de son cœur.
Il était venu pour persécuter les chrétiens, mais assis là dans une église baptiste, Dieu a changé ses mauvaises intentions en bien : ce musulman s’est converti au christianisme et est devenu disciple de Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter