Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Que tout ce qui est vrai, honorable, juste, pur, aimable, digne d’approbation, vertueux et digne de louange soit l’objet de vos pensées !

Les chrétiens sont exhortés à nourrir leurs pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’approbation, et mérite la louange. C’est une prise en considération active et continue qui est envisagée dans ce verset. Paul souligne l’influence de la pensée sur le comportement : ce qui occupe notre esprit déterminera notre action et nos paroles.

« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » (Philippiens 4 :8)

Paul demande à ses correspondants de « remplir leur esprit » de ces choses, d’y occuper leurs pensées, d’en tenir compte et d’y réfléchir sérieusement afin qu’elles puissent modeler leur conduite.

Au reste, frère

Par ces mots, Paul résume tout ce qu’il pourrait avoir encore à dire à ses frères pour les porter à une vie vraiment chrétienne à tous égards. Il voudrait épuiser les traits qui en forment le caractère complet.

Tout ce qui est vrai

Le mot traduit par « vrai » se rapporte à plus que la vérité dans les paroles ; il implique la fiabilité et la sincérité dans les pensées, dans l’attitude et l’action. Les chrétiens doivent rechercher tout ce qui est, moralement et selon l’esprit de l’Évangile, vrai, sans fausseté ou hypocrisie. En d’autres termes, tout ce qui est vrai en parole, en action, et en pensée, doit être recherché.

Ce qui est juste

Les chrétiens doivent maintenir une stricte justice dans toutes leurs actions ; ils doivent avoir une vie droite. Un homme est juste lorsqu’il donne à Dieu et aux hommes ce qui leur est dû. Il accepte et accomplit ses devoirs vis-à-vis de Dieu et des autres humains ; il est correct envers tous.

Ce qui est pur

Le mot « pur » dans le sens cérémoniel décrit ce qui a été purifié et, par conséquent, peut être offert à Dieu. Mais ici, il est employé dans le sens éthique : ce qui n’a pas été souillé, qui est moralement pur, qui mérite l’approbation des autres. Les chrétiens doivent avoir des vies pures, avec des cœurs et des pensées non souillés. Ils doivent être pur dans leurs mœurs et leurs intentions.

Ce qui est aimable

Le mot rendu par « aimable » signifie littéralement que ce qui appelle l’amour, qui l’inspire, que les gens aiment. Appliqué à des êtres humains, il dénote un caractère agréable, plaisant, amical, une personnalité attrayante.
Les chrétiens doivent remplir leur cœur de tout ce qui est digne d’être aimé, et leurs actions doivent jaillir de l’amour ou inspirer l’amour aux autres.

Ce qui mérite l’approbation

Les chrétiens doivent mener une vie dont il ne puisse être dit sincèrement aucun mal.

Ce qui est digne de louange

Le terme « louange » qu’on trouve dans ce texte désigne quelque chose qui a un bon renom, dont on aime entendre parler, qui ne risque pas d’offenser les gens : décent, de bonne réputation, dont les gens pensent et disent du bien.

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

L’objet de vos pensées

Le mot grec Logizomai employé par Paul dans ce verset signifie que les pensées des chrétiens doivent être constamment occupées par les choses qui répondent aux caractéristiques qu’il vient d’énumérer (le verbe est à la fin de la phrase), afin qu’elles modèlent leur conduite.
Comme une pensée charnelle est le plus sûr passeport pour un chemin descendant, ainsi une pensée exercée dans les choses que Dieu approuve est le chemin le plus sûr vers la sainteté pratique.
Si, dans des relations difficiles, nous permettons à notre esprit et à notre jugement d’être encombrés de demi-vérités, ou si nous permettons à des pensées frivoles et empoisonnées au sujet de l’autre personne de s’insinuer dans notre esprit, nous ne sommes certainement pas comme le Christ. Nous devrions plutôt décider de penser seulement ce qui est vrai au sujet de cette personne, de valoriser ce qui est attirant et digne de louange en elle. C’est là le chemin de la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter