Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien – Romains 12 :21

Le Saint-Esprit permet aux chrétiens de triompher de l’hostilité de leurs ennemis en leur apprenant à les supporter et à leur faire du bien.

« Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. » (Romains 12 :17-21)

Ne rendez à personne le mal pour le mal.

Dès que les hommes sont devenus hostiles à Dieu, ils n’ont pas tardé à se battre entre eux. Les chrétiens doivent s’attendre à rencontrer des ennemis dans ce monde impie. La Bible les exhorte à éviter la vengeance.

Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.

Les chrétiens doivent non seulement avoir une bonne conduite pour plaire à Dieu, mais aussi pratiquer le bien à tous ceux qu’ils côtoient.

S’il est possible… soyez en paix avec tous les hommes

La tournure hypothétique de ce précepte prouve que son accomplissement n’est pas toujours possible.
Certains pécheurs sont comme fous quand ils se trouvent confrontés à des saints. L’exemple le plus frappant est celui du Seigneur Jésus qui a déchaîné contre sa personne les haines les plus violentes alors qu’il a passé sa vie à faire du bien.
Les disciples de Jésus sont des « artisans de la paix » (Matthieu 5 :9), ils doivent s’efforcer d’avoir la paix avec tous les hommes. Ils doivent toujours être animés de dispositions pacifiques et s’appliquer à faire régner la paix dans toutes leurs relations avec le prochain.

Ne vous vengez point vous-mêmes

Les chrétiens montrent qu’ils sont vraiment animés de sentiments pacifiques lorsqu’ils renoncent à se faire justice à eux-mêmes.

« Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. » (Romains 12 :19 ; voir Deutéronome 32 :35)

Ce verset demande aux chrétiens de ne point se faire justice à eux-mêmes, mais de laisser agir la colère de Dieu, à qui seul il appartient d’exercer la vengeance et une juste rétribution (Hébreux 10 :30).
L’attitude qui est prescrite aux chrétiens dans ces différents versets n’implique pas chez eux une satisfaction indirecte du désir qu’ils pourraient avoir d’être vengés par la punition de ceux qui les ont offensés.
Dans Romains 12, Paul ne propose pas aux chrétiens de faire de Dieu l’exécuteur de leurs vengeances, et de se réjouir à la pensée du châtiment terrible qui atteindra leurs ennemis quand ils tomberont sous les coups de la justice divine.
Son exhortation tend au contraire à bannir de leur cœur tout ressentiment toute haine. S’il en appelle à la colère de Dieu, à la justice divine qui doit avoir le dernier mot, c’est pour donner satisfaction à ce besoin légitime de justice qui est froissé par l’obligation de toujours céder au méchant.

Fais du bien à tes ennemis

« Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. » (Romains 12 :20)

Ce n’est pas assez pour les chrétiens de ne pas se faire justice à eux-mêmes, ils doivent rendre le bien pour le mal. Faire du bien à ses ennemis est le meilleur moyen de montrer qu’on est affranchi de toute rancune.
En faisant du bien à ton ennemi, tu lui amasses « des charbons ardents » sur la tête. Cette énergique image, qui énonce le motif de la conduite prescrite, ne signifie pas : « tu attireras ainsi sur lui un jugement d’autant plus sévère de la part de Dieu », ce serait en opposition directe avec la volonté de Dieu pour les croyants de la Nouvelle Alliance. Au contraire, Paul parle de la chaleur pénétrante d’un amour si inattendu que fera naître dans sa conscience les douleurs salutaires de la repentance et consumera en lui la méchanceté et la haine.

Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

Que le fait que tu sois traité avec méchanceté ne t’induise pas à faire le mal. Tu surmonteras le mal par le bien si, en rendant le bien pour le mal, tu transformes une relation d’hostilité en une relation d’amour. Ainsi, tu sortiras victorieux de la lutte ; car les armes que tu utilises sont spirituelles et non charnelles ; et ta victoire est la victoire de Dieu.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter