Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Où passeras-tu l’éternité ?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

La vie terrestre est éphémère, elle dépend de Dieu et reste soumise à son bon vouloir. Mais il y a une autre vie après la mort. Ceux qui meurent en Christ vivront éternellement dans le bonheur, tandis que les pécheurs impénitents seront condamnés à la damnation éternelle ; leur condamnation sera le feu et les tourments éternels (Matthieu 3 :12 ; 25 :41 ; Apocalypse 14 :11 ; 20 :10).

Choisir entre la mort spirituelle et la vie éternelle

« Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6 :23)

La mort spirituelle est un châtiment divin. Elle est le « salaire du péché », c’est-à-dire la punition méritée par le pécheur. Le Nouveau Testament souligne parfois la gravité des conséquences du péché en parlant de « seconde mort » (Apocalypse 2 :11 ; 20 :14), de « feu éternel préparé pour le diable et ses anges » (Matthieu 25 :41), et de « châtiment éternel » par opposition à la « vie éternelle » (Matthieu 25 :46).
Toutefois, l’être humain n’est pas inéluctablement pris au piège, de sorte qu’ayant péché, il ne puisse plus se sortir de la toile tissée par les forces démoniaques. Dieu contrôle l’ensemble du processus, et s’il a décidé que le salaire du péché est la mort, il a également décidé de donner la vie éternelle à ceux qui sont sauvés par le Christ.

La victoire sur la mort

Le point central de l’enseignement du Nouveau Testament concernant la mort est la vie. Dans la plupart des textes, vous remarquerez que « mort » est utilisé à propos de la résurrection des morts. La Bible s’intéresse d’abord à la vie. Le sujet de la mort est abordé au passage ; elle est ce dont les gens sont sauvés.
Jésus a vaincu la mort. Il a revêtu notre nature afin de « réduire à l’impuissance, par la mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable » (Hébreux 2 :14). Le pouvoir de Satan est soumis au contrôle de Dieu (Job 2 :6 ; Luc 12 :5 ; etc.).
Le diable ne dispose pas de la mort à sa convenance. Néanmoins, la mort, négation de la vie, est son domaine. Et Jésus est venu pour mettre fin à la mort. C’est par la mort qu’il a vaincu Satan et qu’il a éliminé nos péchés : « Il est mort et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes » (Romains 6 :10). En d’autres termes, Jésus a utilisé la mort pour délivrer les gens de la mort. Il est mort afin que les croyants aient la vie éternelle.
La portée de la victoire de Jésus sur la mort est révélée par sa résurrection. « Le Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui » (Romains 6 :9).
La résurrection de Jésus est un événement triomphal, et la note victorieuse de l’ensemble du Nouveau Testament y trouve son origine. Le Christ est « l’auteur de la vie » (Actes 3 :15), « le Seigneur des morts et des vivants » (Romains 14 :9), « la parole de la vie » (1 Jean 1 :1). Sa victoire sur la mort est complète. Et son peuple peut avoir part à sa victoire.
La destruction de la mort est une certitude (1 Corinthiens 15 :26, 54 ; Apocalypse 21 :4). La seconde mort n’a aucun pouvoir sur les chrétiens (Apocalypse 2 :11 ; 20 :6).

Les chrétiens ont la vie éternelle

« Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » (1 Jean 5 :13 ; voir Jean 3 :16-18)

L’œuvre de Christ a une portée éternelle (Hébreux 10 :12-14). Ceux qui croient vivront éternellement (Jean 3 :36 ; 6 :51), jouiront d’une joie ineffable (Esaïe 35 :10 ; Jean 16 :22), d’une consolation et d’une gloire éternelles (2 Thessaloniciens 2 :16 ; 2 Corinthiens 4 :17).
Les chrétiens ont l’assurance de la vie éternelle. Ils savent qu’ils la possèdent actuellement : ils le savent, d’une part, par le témoignage de Dieu, (1 Jean 5 :6-9) d’autre part, par l’expérience qu’ils en ont en eux-mêmes. (1 Jean 5 :10).

Articles recommandés :

« Nous n’avons point ici-bas de cité permanente » (Hébreux 13:14)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !