Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une femme alcoolique délivrée de son addiction par Jésus

Bwandale Nakonde, un Ougandais, battait régulièrement Caroline, sa femme, pour l’empêcher de dilapider l’argent du foyer dans l’alcool et causer de nombreux dégâts en raison de son addiction. Un jour, pourtant, Caroline, assise à l’entrée de sa maison, a entendu une femme d’un autre village parler de Jésus à un voisin…

Bwambale Nakonde * qui habitait un village reculé en Ouganda où peu de gens savent lire, croyait que s’il punissait suffisamment sa femme, Caroline, elle cesserait de toucher à l’alcool rapporte Christian Aid Mission. Il était en effet très en colère contre la façon dont elle apportait le déshonneur à sa famille :

«A chaque fois que je lui donnais une partie de mes revenus en tant qu’ouvrier pour entretenir la maison, elle invitait tous nos voisins et amis à boire un verre et, après s’être enivrée, elle devenait folle et perdait le contrôle», a déclaré Nakonde selon Christian Aid Mission. «Ils commençaient à se battre et à casser du matériel d’équipement utilisé à la maison, ce qui provoquait des malentendus et de la confusion dans la famille.»

Entraînant de plus en plus de blessures et de dégâts matériels, Nakonde a supplié sa femme d’arrêter… mais en vain. C’est alors qu’il a commencé à la battre !

Un jour, Caroline, assise devant leur porte avait très mal en raison d’un nouveau passage à tabac, lorsqu’elle a entendu une Ougandaise d’un autre village parler de Christ avec son voisin.

« Elle l’a immédiatement appelé pour qu’elle s’approche d’elle, affirmant qu’elle ne pouvait pas marcher avec les blessures à l’estomac douloureuses causées par le fait que son mari l’avait battue pour sa dépendance à l’alcool », a déclaré le responsable du ministère autochtone qui avait envoyé un missionnaire dans le quartier

Caroline a alors ouvert son coeur et raconté à l’évangéliste combien elle avait souffert, ce qui a permis au missionnaire d’expliquer à son tour comment Christ avait souffert et était mort pour le pardon de ses péchés.

« Elle a révélé son histoire, s’est agenouillée devant le pasteur et a levé fidèlement ses mains pour la prière », a déclaré la responsable du ministère. «Elle a accepté Jésus-Christ et a reçu guérison et salut ce jour-là. Elle a ensuite appelé son mari au téléphone, qui était loin, et a tout raconté sur sa nouvelle vie. »

Grâce à un tel partage de porte à porte, les missionnaires autochtones ont conduit beaucoup de gens au salut en Christ, a déclaré le responsable du ministère autochtone à C.A.M.

«Actuellement, la dame sert fidèlement dans l’église, elle ne s’enivre plus, elle prie avec ferveur et répand son témoignage pour dire sans honte à quel point l’Évangile que nous prêchons a transformé sa vie», a déclaré le chef.

Le témoignage de Caroline a permis à l’ Evangile de se développer dans sa région, et malgré l’hostilité de ceux qui pratiquent les religions tribales traditionnelles, les missionnaires ont pu implanter deux nouvelles églises, avec chacune 20 fidèles.

La persécution est pourtant vive dans cette partie de l’Ouganda et la persécution grandit. En décembre, des animistes d’un village ont battu un pasteur, l’ont forcé à boire de l’alcool et ont déchiré sa Bible en morceaux, a déclaré le responsable du ministère.

« Priez pour les pasteurs – ils ont été tellement persécutés, jusqu’à la mort dans certains endroits », a-t-il déclaré.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter