Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Wégoubri : un bocage au Sahel – Frédéric Baudin

« Wégoubri : un bocage au Sahel », un livre écrit par Frédéric Baudin relate, à travers des entretiens menés entre 2014 et 2016 avec Henri Girard, le long cheminement de ce chrétien pour parvenir à concrétiser son rêve d’adolescent : celui de voir « reverdir le désert ».

La rédaction du Journal Chrétien a reçu une copie du livre de Frédéric Baudin intitulé : « Wégoubri : un bocage au Sahel » qui retrace, dans un style dynamique et agréable à lire sous forme d’entretien avec Henri Girard, ses 30 ans de parcours pour parvenir à développer des fermes pilotes bocagères au Burkina Faso.

Commandez le livre ici

Tout a commencé lorsque juste sorti de l’enfance et pas encore chrétien, Henri Girard découvre, au cours d’un reportage à la télévision, la sécheresse au Sahel et ses terribles conséquences (100 000 morts en 1972 dont une majorité d’enfants en bas âge notamment). Une idée a alors germé en lui et ne l’a plus jamais quitté : lorsqu’il sera adulte, il aimerait « reverdir le désert ».

Cette idée va se renforcer et il mettra tout en oeuvre pour le réaliser… au cours de son long périple jusqu’à la concrétisation de son projet, il fera la rencontre de Marthe, une chrétienne Burkinabé, qui lui annonce clairement qu’elle ne peut s’engager qu’avec un chrétien… ce qu’il n’est pas au moment de leur première rencontre et ils resteront simplement amis.

Cependant, Henri Girard va se convertir, et en 1992, il épouse Marthe qui développera, à ses côtés, un centre pour les adultes soumis aux maladies endémiques et aux enfants malnutris à Guié, au Burkina Faso où le projet de fermes bocagères s’est développé.

Description

 » En prenant le temps qu’il faut pour connaître les gens, les écouter et essayer leurs outils, Henri Girard a compris qu’il était possible de planter au Sahel des arbres et des arbustes capables, pour peu qu’on les protège, de produire en quelques années des haies bocagères.

Les champs ainsi enclos sont cultivés en suivant une technique mise patiemment au point avec les paysans burkinabè, qui ont vu leurs rendements croître et s’éloigner le spectre de la malnutrition.  »

Un exemple incontournable pour « reverdir le désert » !

Dominique Soltner, agronome et auteur

Présentation d’Henri Girard

Henri Girard est le président de l’association TERRE VERTE qui travaille au Burkina Faso à travers un réseau de fermes pilotes pour implanter un bocage spécifique aux régions sahéliennes, afin d’endiguer la désertification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter