Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre – Psaumes 121 :2

« Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra point que ton pied chancelle ; celui qui te garde ne sommeillera point. » (Psaumes 121 :1-3)

D’où me viendra le secours ?

Le pèlerin est en route vers Jérusalem. Anticipant son voyage à travers les montagnes qui se trouvent sur son chemin, il demande d’où viendra son secours. Il affirme sa foi en Dieu, le Créateur des cieux et de la terre, qui sera aussi son secours.
Le psalmiste lève les yeux vers les monts de Judée qui entourent Jérusalem, ou les montagnes sur lesquels s’élèvent la ville sainte et le Temple, symbole de la présence de Dieu (1 Rois 8 :47-49 ; Daniel 6 :1).
Les montagnes étaient réputées pleines de dangers : des bandits s’y cachaient, vous réservant un mauvais coup (Luc 10 :30). Les défilés et les sentiers scabreux constituaient d’autres dangers. Encore au Moyen Age, les routes faisaient souvent un long détour pour éviter les montagnes boisées. D’où la question justifiée : « D’où me viendra le secours ? » (S’il faut traverser des montagnes pour parvenir à Jérusalem).

Le secours me vient de l’Éternel

Le pèlerin qui aura à traverser une région montagneuse se demande d’où le secours lui viendra. La réponse vient au verset 2 : « Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre » (Psaumes 121 :2)
Puisque Dieu est le Créateur du ciel et de la terre, toutes ces choses créées sont encore en son pouvoir. Il peut donc en disposer de manière à ce qu’elles ne constituent pas un danger pour le croyant, mais contribuent plutôt à faire réussir son voyage.

Le psaume 121 s’applique aussi aux chrétiens

Écrit pour le pèlerinage vers Jérusalem, le psaume 121 s’applique aussi au pèlerinage de la vie vers la Jérusalem céleste où les chrétiens seront reçus (voir Psaumes 49 :16 ; 73 :24).
Il nous invite à nous confier dans le Seigneur quand nous sommes en danger ou devant d’importantes difficultés. C’est faire preuve d’une grande sagesse que se placer sous la protection de la puissance divine.
Dieu est un gardien vigilant, toujours en éveil ; Il n’est jamais fatigué ; Il ne sommeille jamais, Il n’est jamais assoupi. Tous ceux qui sont à l’ombre de ses ailes peuvent vivre dans la joie et dans l’assurance.
Dieu est toujours près de son peuple pour le protéger et le soutenir. Sa main droite est celle qui agit. Il prendra soin de nous, afin que nous ne trébuchions pas.
Le Seigneur empêchera le mal de te serrer de trop près. Il te sanctifiera, te transformera et te sensibilisera au mal qui pourrait te tenter. Il préservera l’âme pour qu’elle ne se tourne pas vers le péché et qu’elle ne soit vulnérable face aux attaques du diable.

Conclusion

Notre assurance n’est placée qu’en Dieu seul. Nous devons porter nos regards au-delà des menaces que nous voyons directement ; nous devons regarder à Dieu, vers celui qui conduit toutes choses ici-bas. Nous devons rechercher toute notre aide de Dieu, et tout espérer de lui en tout temps.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter