Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Incendie de Notre Dame de Paris : la croix restée intacte interpelle

Après une nuit de lutte acharnée pendant lesquels les pompiers ont lutté contre les flammes, la cathédrale Notre Dame de Paris, bien que sérieusement endommagée, a résisté. Sa structure serait intacte. Et au milieu des gravats et dégâts causés par les flammes, la croix, symbole du christianisme délaissé, est restée intacte et n’a pas été embrasée.

Personne ne pensait que la cathédrale Notre Dame de Paris, après avoir bravé les guerres, les bombes et les années, s’enflammerait un lundi soir de semaine sainte un 15 avril 2019. C’est pourtant bien se qui est arrivé lorsque hier soir, vers 18 h 50, le toit s’est embrasé. Deux heures après, la flèche s’effondrait à son tour.

Tout au long de ce drame qualifié de triste, d’horrible, des hommes, des femmes, de toutes nations, de toutes confessions, croyants et non croyants, pauvres et riches, responsables politiques ou simples ouvriers se sont exprimés sur ce patrimoine historique et culturel partant en fumée… De nombreux passants, des Parisiens et des touristes sont venus pleurer et prier pour et devant ce monument connu mondialement.

Près de 400 pompiers ont travaillé de façon acharnée et courageuse dans la nuit, luttant pour préserver la la cathédrale… jusqu’à ce que finalement le plus important, la structure soit sauvée.

Le monde, pendant les longues heures de l’incendie, a semblé, l’espace d’un instant paraissant comme une éternité, se figer… les chaînes internationales de télévision ont arrêtés leurs programmes habituels, le Président de la République Français a reporté son allocution.

Face aux images d’une cathédrale Notre Dame de Paris en flamme, un immense élan de solidarité s’est levé pour permettre la restauration du monument millénaire, symbole pourtant d’un christianisme en perte de vitesse.

Après une nuit d’incendie, l’ampleur des dégâts est considérable, pourtant, le soulagement est présent. La structure semble ne pas avoir été affectée. Au milieu des poutres calcinées, la croix, ultime symbole des chrétiens, est restée debout.

Certes, la reconstruction, que le Président Macron s’est engagé à aboutir dans les 5 ans qui viennent, prendra du temps… et beaucoup d’argent, mais qu’importe, l’espoir de restauration est réel.

La croix restée debout interpelle !  Comme la cathédrale Notre Dame de Paris qui se situe au point 0 (le point à partir de lequel sont calculés toutes les distances kilométriques à partir de la capitale française) doit être restaurée, l’espérance de voir les Français et les Européens revenir à la croix doit animer le coeur de chaque chrétien.

 

 

 

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter