Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible » (Matthieu 19 :26)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Être sauvé est une chose impossible aux hommes, elle est au-dessus de leurs forces. Mais, en le déclarant solennellement, Jésus en appelle en même temps à la toute-puissance de Dieu et de sa grâce pour déprendre du monde, convertir, sanctifier le cœur des riches eux-mêmes.

Le salut est offert gracieusement à tous ceux qui croient en Jésus-Christ, c’est-à-dire se confient en lui du fond du cœur pour être sauvés. Aucune classe d’hommes n’est exclue. Mais l’exemple du jeune homme riche (Matthieu 19 :22) et la déclaration de Jésus dans les versets 23 et 24 n’en subsistent pas moins comme un avertissement pour ceux qui « possèdent de grands biens. »

« Jésus dit à ses disciples : Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux. Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » (Matthieu 19 :23-24)

La possession de richesses matérielles peut être dangereuse. Il y a par exemple le danger de ne pas reconnaître que Dieu est la source de la bénédiction (Deutéronome 8 :17-18 ; Osée 2 :8). Il y a aussi celui de se confier dans ses richesses (Psaumes 52 :9).

Ce danger est tel que Jésus a dit qu’il était très difficile pour celui qui est riche d’entrer dans le royaume des cieux. Les disciples en conclurent à juste titre qu’aucun homme n’échappe à ce danger, ce à quoi le Seigneur répondit que Dieu seul avait le pouvoir de changer les cœurs (Matthieu 19 :26).

Le matérialisme, qui consiste à faire de ses biens son centre d’intérêt, est un autre danger associé à la richesse. C’est ce qu’a fait le riche propriétaire de Luc 12 :21, qui n’était pas riche aux yeux de Dieu, et l’Église de Laodicée (Apocalypse 3 :17).

La tentation que véhicule avec elle la richesse est décrite dans la parabole du semeur (Matthieu 13 :22) où le caractère trompeur des richesses vient étouffer la parole semée, qui ne peut plus porter de fruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !