Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 :32)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Jésus précise à ceux qui ont commencé à croire en lui les conditions auxquelles leur foi devra répondre pour être une vraie foi : s’attacher à l’enseignement qu’il leur donne, demeurer en lui pour connaître la vérité et, par elle, la vraie liberté. Cela implique qu’avant de posséder cette foi, la vie est un véritable esclavage.

« Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 :31-32)

  Jésus a déjà introduit le thème d’une foi factice dans Jean 2 :23 où beaucoup de gens crurent en lui parce qu’ils avaient vu ses miracles, mais leur foi n’était pas une foi réelle (Jean 2 :24-25) – bien que les signes puissent produire une foi réelle (Jean 10 :38). Ce thème revient dans Jean 6 :60 où des gens qui avaient cru en Jésus après un discours se sont de nouveau détournés de lui.

La marque des vrais disciples

Dans Jean 8 :31-32, Jésus précise comment distinguer une foi réelle d’une foi factice : « Si vous vous attachez à (si vous demeurez dans) ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ». En d’autres termes, c’est la persévérance qui est la marque de la vraie foi.

Demeurer dans la parole de Jésus, c’est la pratiquer dans une obéissance persévérante et en vivre par l’intelligence, par la conscience, par le cœur. Un vrai chrétien demeure en Jésus, dans sa parole, il cherche à mieux la comprendre et à y obéir.

Demeurer dans la parole de Jésus, c’est aussi adhérer à son enseignement, c’est mener sa vie d’après cet enseignement. Être disciple a un caractère continu ; c’est un mode de vie.

La vérité rend libre

Ceux qui demeurent dans les paroles de Jésus découvrent la vérité qui montre le chemin du salut (Jean 8 : 36 ; 14 :6). Cette vérité qui est le contenu de la parole du Christ, cette vérité qui est la parfaite révélation de l’essence du Dieu qui est amour, cette vérité que Jésus est lui-même, (Jean 14 :6), cette vérité nous rend libres de toute servitude morale, du péché, et de la corruption. Elle nous rend libres en nous ramenant à Dieu qui est notre destination.

La vraie liberté implique la libération de l’erreur et du péché, le désir de faire ce qui contribue à notre vrai bien et à la gloire de Dieu (voir Romains 8 :2, 15). Un être n’est libre en effet que lorsqu’il peut se développer conformément à la nature que Dieu lui a donnée, et atteindre le but de son existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !