Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Conversion d’un chaman qui a entendu parler de Jésus à la radio

Mamadou, un chaman d’Afrique de l’Ouest, gagnait sa vie en fabriquant des amulettes portant des versets du Coran… jusqu’au jour où il a entendu parler du Salut en Jésus-Christ à la radio.

Mamadou * (nom changé pour des raisons de sécurité), un « marabout » d’Afrique de l’ouest,
fabriquait des amulettes et des charmes sur lesquels étaient inscrits des versets du Coran à l’intention des personnes cherchant à écarter les forces du mal, rapporte Christian Aid Mission (1).

Dans certaines régions du Burkina Faso, les chamans ou « marabouts », qui utilisent certaines pratiques mélangeant l’islam et l’animisme tribal, peuvent en effet gagner leur vie en tant que « guérisseurs traditionnels » en fournissant des bibelots et des incantations destinés à protéger les personnes des esprits malveillants.

Tel était le cas de Mamadou. Ainsi, lorsqu’il a entendu à la radio quelqu’un qui semblait pratiquer la guérison – il s’agissait d’un missionnaire autochtone prêchant le salut en Christ – il a été intrigué, ceci d’autant plus qu’il avait été guéri dans un hôpital chrétien des années auparavant.

Après avoir entendu ce message, il a appelé la station de radio et a informé le missionnaire qu’il souhaitait lui rendre visite pendant quelques jours. Quelques mois plus tard, alors qu’il se rendait en Côte d’Ivoire, Mamadou il a eu l’occasion de mettre son projet à exécution et s’est arrêté à la radio.

« Dans l’après-midi, alors qu’il (le missionnaire) était assis avec d’autres implanteurs d’églises et Mamadou, le missionnaire lui a expliqué la Bonne Nouvelle de Jésus », a déclaré le directeur du ministère.

Le message a touché son cœur :

«Mamadou a alors décidé de consacrer sa vie à Christ. Il a ensuite partagé avec nous qu’il avait déjà reçu la guérison du Seigneur lorsqu’il était resté dans un hôpital chrétien pour y subir une opération. « 

Le lendemain, le ministère commençait une formation sur l’implantation d’églises, la formation de disciples et la formation professionnelle pour la création d’entreprises, afin que les missionnaires autochtones puissent subvenir à leurs besoins. Mamadou a décidé de renoncer à son voyage en Côte d’Ivoire et de se joindre à la formation.

« Il s’est avéré être un bon élève, étant sérieux dans ses études, et s’est bien débrouillé dans l’adaptation », a déclaré le responsable du ministère. «À la fin de la formation, le centre lui a offert une machine à coudre et il est rentré chez lui, où il a créé un groupe d’étude biblique avec sa famille et ses voisins, qui est devenu une église. »

Cette année, Mamadou est retourné au centre de formation avec sa femme et ses enfants. il voulait en savoir plus sur l’implantation d’églises et améliorer ses compétences en couture. Sa femme, quant à elle, envisageait d’apprendre un métier.

« Ce fut un privilège de participer au voyage de Mamadou vers le Christ », a déclaré le dirigeant. «S’il vous plaît, continuez à prier pour lui, sa famille et son témoin, ainsi que pour beaucoup de ceux qui, comme lui, cherchent le Christ et le trouvent.»

(1) Christian Aid Mission soutient différentes organisations chrétiennes autochtones dans le monde.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter