Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Ne crains pas, sois dans l’allégresse et réjouis-toi, car l’Éternel fait de grandes choses ! » (Joël 2 :21)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Non seulement Dieu répare tous les désastres causés par le péché et le diable, mais il bénit abondamment les croyants..

Après avoir cherché à faire réfléchir le peuple sur les causes du malheur qui l’atteint, Joël l’appelle maintenant à revenir de tout son cœur à l’Éternel et à le manifester au cours d’une réunion cultuelle réunissant l’ensemble du peuple sans exception aucune (Joël 2 :12-17). En effet, s’il est légitime d’exprimer sa douleur (Joël 1 :13-15), il faut parvenir à dépasser ce stade et, dans ce cas précis, à en analyser les causes et à en tirer les conséquences.

Obéissance et bénédiction

Le peuple ayant suivi les recommandations du prophète, celui-ci lui répond par un nouvel oracle prononcé au nom de l’Éternel qui, en retour, et en vertu de son amour, promet de débarrasser le pays des sauterelles, et de compenser pour les dégâts qu’elles ont causé en rendant la prospérité à son peuple. Il tient les engagements qu’il a pris par l’alliance conclue au Sinaï.

Mais la prospérité matérielle n’est pas la seule bénédiction. Elle est un signe de la présence de Dieu au milieu du peuple pour amener celui-ci à le reconnaître comme le seul vrai Dieu. C’est la relation restaurée avec l’Éternel, dans le cadre de l’alliance, qui constitue la bénédiction suprême.

Dieu fera de grandes choses

Pour terminer, Joël commence à contempler un avenir plus lointain, qu’il évoquera dans la seconde partie. Ceci suggère que les bénédictions qui viennent d’être annoncées constituent un prélude à d’autres, plus formidables encore.

En effet, les promesses du chapitre 2 vont servir de paradigme à l’énoncé des promesses contenues dans les deux derniers chapitres : la destruction des envahisseurs (Joël 2 :20, 25), préfigure la destruction des ennemis de Dieu (Joël 4 :1-17), la pluie fertilisante (Joël 2 :23) préfigure l’Esprit que l’Éternel répandra sur son peuple (Joël 3 :1-2 ; 4 :18), les bénédictions agricoles (Joël 2 :19, 22, 24) en annoncent d’autres encore plus grandioses (Joël 4 :18).

Le point le plus important est le suivant : est-ce que nous nous repentons vraiment de nos péchés ? Si nous répondons dans l’affirmative, Dieu nous les pardonnera, et il répandra sur nous ses plus grandes bénédictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !