Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent – Matthieu 5 :44-45; Luc 6 :27

« Je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.» (Matthieu 5 :44-45)

« Je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent » (Luc 6 :27)

L’amour est la loi fondamentale du royaume de Dieu. Le Seigneur Jésus nous enseigne que nous devons manifester une véritable prévenance envers tous ceux qui nous entourent, en particulier pour leur âme : nous devons prier pour eux. Sa propre vie terrestre en est la parfaite application. Les ennemis doivent être conquis par l’amour (voir Jean 3 :16).

L’amour rendra la bénédiction à la malédiction, la bonne volonté à la haine, des prières aux mauvais traitements et la persécution. Jésus-Christ sur la croix a prié pour ses ennemis ; ce fut aussi le cas d’Étienne, le premier martyr Chrétien (Luc 23 :34 ; Actes 7 :60).

Alors que beaucoup rendent le bien pour le bien, nous devons aussi rendre le bien pour le mal. Ce principe est bien plus noble que celui par lequel la plupart des hommes agissent.

D’autres ne saluent que leurs frères, et embrassent ceux qui sont de leur parti, qui suivent leurs voies et leurs opinions ; nous ne devons pas limiter ainsi notre marque d’affection.

Nous sommes fils de Dieu lorsque nous avons l’esprit de notre Père. Nous ne le sommes pas si nous avons l’esprit du monde. Notre Père envoie la bénédiction, la pluie, et la lumière du soleil, sur le juste comme sur l’injuste. Il nous aime tous et a envoyé son Fils dans notre monde méchant parce qu’il nous aime.

Le fait de respecter cette grande loi de l’amour doit élever l’homme au standard divin de la perfection. Ceci doit être le but de la vie. Nous avons devant nous un modèle du Dieu parfait ; nous avons la perfection divine matérialisée en Christ. Cela exige une lutte constante avec la chair pour approcher un idéal aussi élevé, mais c’est là ce que doit être notre but en permanence.

La perfection d’après le Nouveau Testament n’est donc pas quelque chose de statique (« être arrivé ») ; c’est plutôt un processus évolutif vers la maturité, dont la mesure est la ressemblance avec Jésus-Christ.

Elle est caractérisée par une communion de plus en plus grande avec celui qui est parfait, une capacité à mieux discerner sa volonté et à la réaliser (par un amour réel, la joie et la paix).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter