Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un extrémiste, seul survivant d’un bombardement, rencontre Jésus

Lorsque le campement de base de Shuhaib *, un militant de l’Etat islamique, a été détruit récemment par une équipe anti-terroriste, il était le seul survivant. Alors qu’il fuyait les bombardements, il a soudain entendu une voix venant d’en haut qui disait : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » Il ne compris pas les mots prononcés… mais sa soeur, récemment convertie, priait pour lui.

Shuhaib * (nom changé pour des raisons de sécurité) qui a grandi dans une famille musulmane fanatique et fondamentaliste, croyait fermement que quiconque ne suivait pas la charia devait mourir.

Lorsqu’en 2001, les forces américaines ont attaqué l’Afghanistan pour lutter contre les Talibans, ses frères et sa mère sont morts dans l’assaut alors qu’il n’avait que 4 ans. Ce souvenir douloureux qui n’a fait qu’augmenter sa rage à l’égard des chrétiens car il croyait, comme beaucoup d’Afghans, que les chrétiens étaient responsables de l’invasion de son pays.

Aussi, à 17 ans, Shuhaib après avoir rejoint un groupe militant, a été recruté par l’Etat islamique, ce que ni son père, ni sa soeur Sameera n’ont jamais su.

Touchée miraculeusement par Jésus il y a un an, Sameera, a rejoint le ministère de Bibles for Mideast et a épousé un pasteur de cette organisation souterraine chrétienne. Alors que personne ne savait si Shuhaib était encore en vie, Sameera et son mari, ainsi que toute leur église ont prié avec ferveur pour son retour et que ce musulman se convertisse au christianisme.

Il y a quelques jours de cela, une opération menée par une force antiterroriste a complètement détruit la base où Shuhaib, qui commandait ses équipes terroristes, avait planifié certaines actions.

Tous les militants étaient décédés autour de lui sauf Shuhaib, qui a été « catapulté » du camp de base comme un ballon de football. Bien que blessé, il a réussi à fuir l’endroit totalement dévasté alors que le son des explosions de bombes continuait à résonner derrière lui.

Alors qu’il courait, il sentit quelqu’un lui tenir la main, l’aidant à courir encore plus vite. Il a également entendu une voix venant d’en haut :

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », a-t-il déclaré. « Personne ne peut venir au Père que par moi. » Il n’a ni compris les mots et n’avaient aucune idée d’où ils venaient.

À l’aube, Shuhaib épuisé et déshydraté a atteint un village. Il se dirigea vers la porte d’une maison à la périphérie et frappa à la porte. Un jeune couple avec deux petits garçons à leurs côtés a ouvert la porte. Shuhaib demanda de l’eau à boire. En l’invitant à l’intérieur, ils lui ont donné de l’eau ainsi que de la nourriture et ont pansé ses blessures. Ils le questionnèrent sur son origine, mais Shuhaib, sans même avoir la force de répondre, s’endormit.

Il s’est avéré que la famille appartenait à une église locale de Bibles for Mideast. Ils ont donc naturellement commencé à prier pour cet étranger endormi chez eux. Mais avant même de prier, ils avaient reçu deux versets bibliques qu’ils savaient s’appliquer à lui :

« J’ai exaucé ceux qui ne demandaient rien, Je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas; J’ai dit: Me voici, me voici! A une nation qui ne s’appelait pas de mon nom. » (Esaïe 65 v 1)

Le deuxième verset reçu était celui d’Esaïe 42 v 3 :

« Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité. »

En priant pour le jeune homme, ils ont senti que Dieu leur disait que le jeune terroriste avait été arraché du feu par le Seigneur Jésus-Christ. Ils ont contacté leur pasteur qui, avec deux autres membres de l’église, sont venus immédiatement.

Comme Shuhaib dormait encore quand le pasteur est arrivé, il a discuté de la situation avec le couple. Pendant ce temps, leurs jeunes enfants ont décidé, de leur propre initiative, de réveiller Shuhaib.

« Est-ce que nous te dirons un verset sacré que nous connaissons par cœur ? » demanda une petite voix interrogative.

« Oui, » répondit Shuhaib, encore endormi.

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi », répondit l’aîné

« En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes » a continué le plus jeune garçon

Abasourdi, Shuhaib se rendit compte qu’il avait entendu les mêmes mots pendant sa fuite, alors qu’il courait vers la sécurité.

Voyant le visiteur maintenant réveillé, les adultes ont rejoint Shuhaib qui leur a posé des questions sur ce verset et leur a expliqué son histoire.

« Ce sont les paroles du Christ Jésus, notre Sauveur », a répondu le pasteur.

En entendant l’expression au nom du «Christ Jésus», Shuhaib se leva avec colère.

« Es-tu chrétien? » demanda-t-il.

« Oui, nous sommes chrétiens », répondit poliment le pasteur.

Shuhaib, entendant qu’ils étaient chrétiens, déclara qu’il voulait partir :

« Bien alors, merci pour votre hospitalité. Mais je suis désolé, les chrétiens sont mes ennemis depuis la naissance. Alors je pars. »

Quand il a essayé, le pasteur l’a arrêté doucement.

« Frère, le Seigneur Jésus vient de te sauver d’une grande tragédie. Jésus n’est pas un ennemi, mais un ami de tous. Il t’a sauvé, il était avec toi sur ton chemin et t’a amené ici. Tu peux partir si tu le souhaites. Mais permet nous de prier un peu avec toi avant que tu partes. Dieu t’a amené ici pour cette raison, c’est ce que nous croyons. « 

Agacé, Shuaib décida de faire ce qu’ils demandaient et se rassit.

Alors que le pasteur priait, Shuhaib s’endormit à nouveau. Il rêva alors que Jésus le bénissait avec des mains percées, tandis que derrière lui se trouvait une foule immense de saints. Des multitudes d’anges assistaient à la scène. Puis, parmi les saints, il vit clairement, au premier plan, le visage souriant et lumineux de sa soeur Sameera.

« Je suis la lumière de la vie, le prince de la paix et l’éternel sauveur », lui dit Jésus. « Je suis le premier et le dernier. Suis-moi et glorifie le Père céleste. » Il a ensuite disparu.

Shuhaib ouvrit soudainement les yeux plus grands que jamais.

« Je crois en toi Seigneur Jésus! » s’est-il exclamé.

Ceux qui se trouvaient autour savaient que Jésus lui avait rendu visite. Shuhaib a ensuite partagé toute son histoire depuis le début. Le pasteur a raconté son propre témoignage de la façon dont il s’était converti à l’islam, puis a présenté le message de l’Évangile. Shuhaib accepta volontiers Jésus comme son Sauveur personnel et son Seigneur.

Alors que le pasteur écoutait l’histoire de Shuhaib, il rassembla les différentes parties de son histoire et réalisa qu’il ne pouvait être que le frère de Sameera. Il savait que Sameera était mariée à un compagnon de Bible for Mideast et vivait dans un autre pays.

Après avoir discuté de la situation avec le pasteur Paul, directeur des Bibles pour le Mideast, il a contacté le mari de Sameera et lui a annoncé la merveilleuse nouvelle. En quelques jours, l’ancien terroriste a rejoint sa sœur et son mari dans leur église et a été baptisé.

De plus, Sameera, au même moment que son frère avait rencontré Jésus dans son rêve, se voyait elle-même adorer le Seigneur en Esprit et en Vérité aux côtés de son frère disparu depuis longtemps !

 

2 réponses à “Un extrémiste, seul survivant d’un bombardement, rencontre Jésus”

  1. Hilarion dit :

    Il est merveilleux notre Seigneur Jésus qui sauve, qui délivre, qui libère, qui pardonne.

  2. BOHOU dit :

    Jésus-Christ, le Fils du Dieu Vivant Est vraiment Merveilleux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter