Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un bouddhiste, dubitatif sur l’adoration d’une statut, trouve Jésus

Encore enfant, Tumo *, un garçon élevé au Bangladesh, posait régulièrement des questions à ses parents lorsqu’ils vénéraient Bouddha, une statue qui ne bougeait pas. Aussi, lorsqu’il a entendu parler de l’Évangile pour la première fois, son coeur a été interpellé.

Quand Tumo * est allé au temple en tant qu’enfant au Bangladesh et a vu ses parents vénérer Bouddha, il a immédiatement remarqué quelque chose. La statue ne bougeait pas et ne semblait pas avoir de vie.

«J’avais l’habitude de le dire à mes parents», a-t-il déclaré à la Christian Aid Mission (CAM): «Cette idole n’a pas de vie, ne peut ni parler ni entendre. Pourquoi devrions-nous alors vénérer l’idole de Bouddha ?»

Son père a expliqué que Bouddha avait atteint le nirvana, rompant ainsi le cycle de la souffrance et la nécessité de la réincarnation continuelle en des êtres différents, selon le rapport de Christian Aid Mission (CAM).

« Tu n’atteindra jamais le nirvana en aspirant ou en désirant des choses », lui disait son père.

Mais Dieu avait placé dans le cœur de Tumo le désir ardent de vivre au paradis, pas du nirvana. Pourtant, Tumo n’avait aucun moyen de savoir que ses idées sur le ciel provenaient du Dieu des chrétiens.

En grandissant, le jeune garçon comprit combien il serait difficile de dépasser ses désirs égoïstes et son intérêt pour le monde matériel en suivant Bouddha. Il reconnaissait aussi ses nombreuses mauvaises habitudes, y compris le fait qu’il aimait argumenter. Comment pourrait-il trouver le véritable amour ?

«Un missionnaire autochtone est venu dans notre village et a parlé de Christ et a donné son témoignage. Ensuite, j’étais intéressé d’en savoir plus sur Jésus», a-t-il déclaré à CAM.

En étudiant la Bible, Tumo s’est rendu compte que seul Jésus avait le pouvoir de pardonner tous ses péchés – passés, présents et futurs – par sa mort et sa résurrection.

Ému par la vérité contenue dans la Parole de Dieu et la puissance du Saint-Esprit, il a abandonné sa vie à Jésus-Christ, décidant de se repentir de ses péchés et de suivre Jésus de tout son cœur.

«J’ai accepté le Seigneur Jésus-Christ comme mon sauveur personnel et j’ai été baptisé», a-t-il déclaré. «Je ne fais pas de mauvaises choses comme je le faisais auparavant. Je loue et remercie le Seigneur pour cela. « 

Le chef du ministère autochtone affilié à CAM a rapporté que de nombreuses vies avaient changé, en particulier parmi les groupes de personnes non atteintes au Bangladesh.

«Je remercie le Seigneur d’avoir jusqu’à ce jour baptisé 1 758 membres de peuples tribaux appartenant à différents villages qui ont cru au Seigneur Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel», a-t-il déclaré à CAM.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter