Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La persécution d’un chrétien conduit six musulmans à la repentance

Après avoir accepté Jésus-Christ comme sauveur et Seigneur, un ancien cheikh et imam éthiopien a vécu une terrible persécution. Au cœur même des situations les plus dramatiques, Dieu va réorganiser les circonstances et amener plusieurs musulmans à la repentance.

En mai 2018, un ex-imam, musulman converti au christianisme, a amené un groupe de chrétiens nés de nouveau à une conférence de formation chrétienne.

«Pendant son absence, trois hommes ont battu sa femme enceinte de trois mois au point de perdre leur bébé», rapporte Erik Laursen, directeur exécutif de l’organisation chrétienne New Covenant Missions. « Les hommes l’ont déposé à l’hôpital et ont ensuite volé tout ce que la famille possédait  chez elle, même les draps de lit», raconte-t-il.

L’ancien imam a signalé le crime aux autorités locales. « Savez-vous qui a volé toutes vos affaires ? » lui demandèrent-ils.

« Cela aurait pu être n’importe qui. Ils me détestaient tous parce que j’étais cheikh et maintenant je suis chrétien », a-t-il répondu.

La police a alors fait jurer à tous les habitants du quartier en levant la main droite qu’ils n’avaient pas commis le crime. Personne n’a avoué.

Quelques nuits plus tard, les trois agresseurs se sont rassemblés devant la maison de l’ancien imam et se sont mis à crier et crier toujours plus «comme des hommes atteints de folie et possédés».

Alertés par le spectacle, les voisins ont amené les trois hommes à la mosquée pour que l’imam chasse les démons ou «jin».

Alors que l’imam tentait de chasser les démons, les trois hommes ont commencé à déclarer à l’imam en criant :

« Comment Satan peut-il chasser Satan, vous êtes l’un de nous ! »

Ils ont continué à crier et ont dit à l’imam et aux autres cheikhs :

«Vous êtes du diable, vous êtes ceux qui nous ont fait battre la femme et voler !»

Cette affirmation a créé une forte dispute entre les sheikhs, l’imam et les trois des hommes possédés par le démon.

Pour remédier à la situation, les hommes possédés ont reçu l’ordre de remettre tous les biens volés à l’entrée principale de la maison de l’ancien imam.

Lorsqu’il s’est réveillé le lendemain matin, il a ouvert sa porte et a été étonné de constater que tous les biens volés avaient été restitués – à l’exception d’un mouton égaré !

Perplexe par la tournure que prenait les événements, il a contacté les anciens de la ville (également musulmans) pour leur demander d’où venaient les objets restitués. Les anciens de la ville ont alors organisé une réunion afin de réconcilier la famille de l’ancien imam et ses voisins musulmans. Les anciens lui ont assuré qu’ils retrouveraient également le mouton volé qui n’avait pas été restitué.

Au cours d’une enquête, les anciens de la ville ont appris que l’un des trois hommes qui avaient volé la propriété et battu la femme de l’ex-imam s’était rendu chez le guérisseur avaient avoué le crime.

Les trois hommes ont été arrêtés et emprisonnés pour leurs actes. La police a averti l’imam et les autres dirigeants de la mosquée de ne plus causer de troubles religieux ou la mosquée serait fermée pour incitation à la violence religieuse.

Peu de temps après, l’ancien imam et ses fidèles étaient rassemblés dans une église de maison pour louer Dieu lorsqu’ils entendirent un choc violent contre le bâtiment. Une femme qui se tenait debout à l’extérieur jetait de grosses pierres sur le lieu où ils se tenaient et accusait faussement l’ancien imam de trafic d’êtres humains !

Une foule du quartier se rassembla, et bientôt une scène indescriptible se produisit. La femme lança un caillou et blessa gravement la tête de l’un des fidèles. Les anciens de la ville, la police et les responsables de mosquées arrivèrent pour régler le conflit.

«Les anciens de la ville, tous musulmans et faisant partie de la mosquée, ne souhaitaient aucun problème qui pourrait entraîner la fermeture de leur mosquée», raconte Laursen.

L’ancien imam a expliqué qu’ils lisaient simplement la Bible et adoraient Jésus.

« Il a poursuivi en déclarant que la Bible était le livre de la vérité. »

Les anciens de la ville et les responsables de la mosquée ont dit à la femme de partir.

Mais ensuite, Dieu a fait quelque chose d’incroyable. Il a touché les six anciens de la ville musulmane qui ont commencé à poser des questions sur la foi chrétienne.

«Ils savaient qu’il était un ancien cheikh. Il a partagé avec eux qu’il savait qu’ils refusent de croire que Dieu pourrait avoir un fils, mais il leur a ensuite montré dans leur Coran où il était écrit que Dieu est un père. »

«Ils ont été étonnés et voulaient en savoir plus.»

En étudiant les Écritures, le pouvoir de la Parole et de l’Esprit-Saint  a conduit à la conviction et un esprit de repentance.

Les six anciens de la ville ont accepté Jésus comme leur Seigneur et Sauveur et ont décidé de le suivre !

Quand Erik Laursen, le Directeur exécutif de New Covenant Missions entendit pour la première fois l’histoire racontée par l’ancien imam, il était ému.

«Je me suis assis étonné et je ne pouvais rien faire d’autre que de prier. Je n’avais tout simplement même pas de mots à dire à cet homme de Dieu ! « 

Alors que les deux hommes priaient ensemble, l’ancien imam a demander le Saint-Esprit de le servir et de l’aimer. «C’était magnifique et cela m’émeut encore aux larmes, trois semaines plus tard», déclare Laursen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter