Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« La prière fervente du juste a une grande efficacité » (Jacques 5:16)

Quand une personne, croyante véritable, justifiée par Christ et marchant dans une sainte obéissance par la grâce de Dieu, présente une prière fervente provenant du fond de son cœur par la puissance du Saint-Esprit, sa requête sera reçue par Dieu pour le profit de tous !

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. » (Jacques 5 :16)

 Il va de soi que le malade qui a eu l’occasion de réfléchir au sens de sa maladie et de s’examiner devant Dieu aura aussi pu prendre conscience de certaines fautes et certains péchés que l’Esprit de Dieu peut le pousser à confesser.

Cette confession aux hommes peut être l’occasion de se rappeler les promesses de la Parole de Dieu qui nous assurent que « si nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner » (1 Jean 1 :9). Pour plus d’information, lire l’article : Confessez vos péchés et priez pour obtenir la guérison divine

La grande efficacité de la prière du juste

Le juste n’est pas une personne purement parfaite, mais c’est celle qui a confessé tout péché connu et qui observe les standards moraux de la Parole de Dieu. Ayant une conscience nette et en accord avec Dieu, cette personne prononce une prière qui a une grande efficacité.

Le grec ajoute une expression difficile qui signifie probablement « alors elle atteint Dieu et il y répond » (littéralement. : « alors ça marche »).

La prière n’est pas en elle-même puissante ; elle n’est pas magique. Mais sa puissance est sans limites en ce que l’enfant de Dieu prie un Père d’une bonté et d’une capacité sans limites.

L’exemple d’Elie

« Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. » (Jacques 5 :17-18)

Le verset précédent affirme que la prière du juste est d’une grande efficacité. Un exemple de cette efficacité nous est donné maintenant.

Elie était un homme comme nous, et pourtant sa prière obtenait de grands résultats comme nous le voyons dans 1 Rois 17 et les chapitres suivants.

Il pria pour que la pluie cessa jusqu’à ce que Israël se repente. Dans la troisième année, le Seigneur s’adressa à Elie et lui parla de la pluie (1 Rois 18). Puis il pria de nouveau après que les prêtres de Baal eurent vainement tenté de faire pleuvoir. Le même jour, la pluie arriva.

Attendons-nous au miracle

Quand nous prions, nous ne devons pas regarder au mérite de l’homme, mais à la grâce de Dieu.  Il n’est pas suffisant d’adresser une simple prière à Dieu, nous devons le faire avec ferveur. Nos pensées doivent être disciplinées, nos désirs doivent être ardents en demandant l’intervention souveraine de Dieu.

Jacques 5 :16 encourage chaque chrétien à s’adresser au Seigneur avec tout le sérieux que cela implique.

Une telle attitude devrait nous pousser à attende de si grandes choses de la prière fervente que nous adressons à Dieu pour la guérison morale et physique d’un frère ou d’une sœur en Christ qui souffre.

Attendons-nous au miracle, car « toutes choses sont possibles à celui qui croit. » (Marc 9 :23).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter