Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les autorités chinoises incitent à la dénonciation des chrétiens

Le Parti communiste chinois a décidé d’intensifier la répression des rassemblements chrétiens dans les églises de maison en promettant une récompense financière à quiconque dénoncerait un voisin, un membre de famille ou un groupe de croyants aux autorités.

Dans les documents obtenus par le magazine Bitter Winter, rapporte Open Doors USA, la hauteur des récompenses monétaires sont définies en fonction de la spécificité de l’information fournie et de son impact.

Le sous-district de la ville de Nanyang dans la province chinoise du Henan indique, par exemple, que quiconque découvre et dénonce un groupe de chrétiens obtiendra une récompense entre 200 et 1000 RMB (correspondant à une somme située entre 30 et 150 dollars)

Le fait de signaler une personne qui crée ou diffuse des images génère une récompense de 75 à 300 $. Et si le rapport a un impact significatif, la récompense pourra s’étendre de 750 à 1 500 dollars. Dénoncer un croyant de l’Église du Tout-Puissant (le plus grand mouvement religieux chinois) rapporte 15 $ à 300 $.

Une boîte de signalisation a été récemment installé à l’entrée du village de Chenzhuang pour signaler les lieux de réunion privés et les activités missionnaires.

Pour faciliter la tâche aux autorités et dénoncer les croyants, plusieurs moyens (boîte de signalisation, numéro de téléphone à appeler, site web de dénonciation) ont été mis en place. Un responsable de village a notamment révélé que lorsqu’un appelant signalait une réunion, son emplacement était immédiatement enregistré et l’adresse du lieu de la réunion pouvait être rapidement déterminée.

Un villageois dans la région du Hénan a indiqué que le gouvernement du canton avait envoyé un rapport à chaque village.

« Les autorités mènent une campagne de répression contre les croyances religieuses », a déclaré le villageois. « Il est interdit aux habitants du village de croire en Dieu ».

L’impact de ces nouvelles pratiques s’est déjà fait sentir. Un chrétien a déclaré, selon le magazine Bitter, qu’en installant des endroits destinés à recueillir les dénonciations, les autorités restreignaient les manifestations religieuses, les rassemblements et l’évangélisation, et «ont placé les croyants en danger d’être arrêtés à tout moment».

Récemment, une réunion secrète de l’église des 3 Autonomies dans le village de Dapan dans le Henan a été découverte et fermée, surprenant des croyants qui se réunissaient dans un sous-sol d’un immeuble résidentiel. Le mobilier de la salle a été vidé.

La dénonciation réciproque était une pratique courante pendant la révolution culturelle chinoise sous Mao. Avec la mise en œuvre de d’outils pour permettre la même chose aujourd’hui, la Chine a de nouveau mobilisé les masses pour se combattre, une pratique utilisée à une époque où la persécution pure et simple obligeait les croyants à se rendre dans la clandestinité pour se rencontrer et adorer ensemble.

Un membre du PCC retraité de la section locale est en désaccord avec les mesures incitatives, affirmant qu’il craint qu’ils ne facilitent le développement de la haine entre les gens.

Les craintes de l’ancien responsable sont conformes à ce que les villageois racontent au sujet de la situation actuelle:

«Tout le monde participe à la surveillance et au signalement des autres», a déclaré le villageois, augmentant ainsi le risque d’arrestation et d’emprisonnement de plus de croyants.

«Il est impossible pour nous de nous défendre efficacement. J’ai bien peur qu’il soit difficile de continuer à organiser des rassemblements. « 

 

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter