Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Il voulait rejoindre le djihad mais a été touché par Jésus

Al Fadi qui est chercheur, éditeur et écrivain chrétien converti de l’islam appelle aujourd’hui les musulmans à considérer le Dieu de la Bible. Pourtant, il y a quelques années de cela, avant sa rencontre personnelle avec Jésus, il voulait rejoindre le djihad sous la direction d’Oussama Ben Laden.

Al Fadi était fier d’être un musulman né en Arabie Saoudite explique CBN News qui rapporte son témoignage. Adolescent, il voulait rejoindre le djihad contre les Soviétiques en Afghanistan et de mourir pour ses convictions sous la direction d’Oussama Ben Laden.

« J’ai vraiment admiré cet homme d’avoir laissé la richesse de sa famille pour prouver que  » je suis ici pour combattre et mourir pour le dieu que je vénère « , a déclaré Al Faid à CBN. «Je savais que si je mourais pour la cause de cette lutte pour la promotion de l’islam, c’est la seule fois où mes péchés seraient pardonnés. Je n’irais pas simplement au paradis mais au plus haut niveau du paradis. Alors, pourquoi ne pas aller chercher ce qui est garanti, même si c’est en mourant ? »

Mais ses parents lui ont interdit de faire cela.

À l’âge de 16 ans, il avait mémorisé la moitié du Coran et dirigeait des prières dans sa mosquée locale. Il était enseigné dans la branche de l’islam appelée wahhabisme, une version stricte qui a également généré un grand nombre d’extrémistes et de terroristes.

Après avoir terminé son diplôme d’ingénieur, son père l’a encouragé à obtenir un diplôme d’études supérieures en Amérique. Il a été accepté à l’Université de l’Arizona. Mais en même temps, il était inquiet. « Je risquais de m’éloigner du chemin que je prenais, le sentier rigide de l’Islam. »

Il décida de non seulement résister aux tentations américaines mais également de faire du prosélytisme et de ferait entrer les gens dans l’islam.

À l’université, il s’est impliqué dans un programme d’orientation linguistique et culturel. Son but était d’améliorer son anglais et de faciliter sa transition vers l’Amérique. Il a été accueilli dans une famille de bénévoles afin de communiquer avec lui et de l’aider à comprendre les différences culturelles.

Il a décidé de commencer sa mission de prosélytisme avec cette famille. Mais ils étaient chrétiens.

On lui avait appris que les chrétiens d’Amérique étaient moralement faibles. Mais cette famille a montré un sens aigu des valeurs et du caractère.

«C’était très déroutant pour moi car je me suis demandé :« Où ont-ils obtenu cette valeur morale ? »On m’avait appris que leur Bible était corrompue. Mais je me sentais comme un nain spirituel comparé à eux.

Il était de plus intrigué par le fait qu’ils se soucient de lui de façon totalement désintéressée. Quand il a eu son diplôme, ils ont notamment quitté le travail pour assister à sa cérémonie. Dieu a commencé à adoucir son cœur.

«J’ai commencé à comprendre que l’islam n’était pas la religion avec laquelle j’avais grandi » a t-il admis.

Lorsqu’il a décroché un emploi en Amérique, il a découvert qu’un collègue de travail était aussi un chrétien. La lutte acharnée entre religions rivales a recommencé et Al Fadi a de nouveau été impressionné par son témoignage chrétien.

« Pourquoi est-ce qu’en suivant le prophète Jésus, il a été transformé ? », s’est-il souvenu. « Je suivais le meilleur des prophètes, Mohammed, et je ressentais toujours la même douleur intérieure. J’ai commencé à réaliser que Jésus était la source du changement. « 

La chute de sa foi est survenue lorsque les tours jumelles du World Trade Center à New York sont tombées le 11 septembre 2001 par une attaque terroriste.

Il réalisa dans son coeur qu’il avait autrefois aspiré à être comme eux :

«Observer des gens prêts à aller aussi loin, en entraînant dans la mort avec eux des centaines de vies… Ce sont des innocents. Ils n’ont rien à voir avec une guerre », a-t-il déclaré.

Al Fadi a cessé d’aller à la mosquée, de lire le Coran et de prier Allah. Mais il n’était pas prêt à renoncer totalement à la foi de son enfance.

Il a décidé de fréquenter une église chrétienne, mais uniquement dans le but de réfuter le christianisme.

«Sachant très bien que c’est un énorme péché pour un musulman de se rendre dans une église chrétienne, j’ai entamé un processus de comparaison», a-t-il raconté. «J’ai regardé le Coran et la Bible. J’ai regardé le chrétien et le musulman. »

«Et au bout de six mois, je suis tombé amoureux de ce Jésus. Je ne pouvais tout simplement pas résister à l’évidence convaincante et à la conviction du Saint-Esprit dans mon cœur. Le Dieu de la Bible m’a aimé et a envoyé son fils mourir pour moi. Le dieu du Coran ne l’a jamais fait pour moi », a-t-il déclaré à CBN.

Il a alors donné son coeur à Jésus :

«Le Saint-Esprit m’a juste donné le courage de me mettre à genoux, de prier et de lui demander de devenir mon Seigneur et mon Sauveur. »

« Quel soulagement énorme. Je n’avais jamais senti la liberté en moi », dit-il.

Al Fadi, ex musulman converti au christianisme, ressentait maintenant une liberté intérieure comme il ne l’avait jamais éprouvé auparavant et pouvait dire dans son coeur :

 » Je t’aime Seigneur, et je ne ressens aucune pression de ta part pour faire des choses pour toi parce que de toute évidence tu as déjà tout fait pour moi. « 

Sa famille en Arabie Saoudite l’a renié.

Al Fadi est aujourd’hui chercheur, éditeur, écrivain et traducteur pour de nombreux ministères, dont «Answering Islam» et gère un ministère de proximité destiné aux non-musulmans et aux chrétiens. Il a écrit un livre contestant les principes de l’islam intitulé « Coran: Le dilemme. »

Son coeur reste inébranlable avec le désir d’apporter la lumière à ceux qui sont dans les ténèbres :

« C’est un Dieu personnel qui vous conduira par la main, qui vous aimera assez de là où Il est. Il est si patient, Il vous attend, frappe à votre porte, vous demandant d’envisager de le laisser entrer », a t-il déclaré.

Exactement comme le dit la Bible dans apocalypse 3 v 20 :

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »

Il appelle aussi les musulmans à laisser tomber les préjugés et à se laisser interpeller par le Dieu de la Bible :

«Je veux que mes camarades musulmans donnent, s’il vous plait, une chance au message du Christ. Priez et demandez au vrai Dieu, le vrai Dieu, de se révéler à vous. Je vous assure qu’il le fera si vous le recherchez vraiment de tout votre cœur. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter