Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu agit miraculeusement en faveur d’un prisonnier devenu chrétien

Condamné à 35 ans de prison en 1996, Matthew Charles, grâce à une Bible que lui donne un ami découvre l’Évangile et reçoit Jésus comme son Seigneur et Sauveur personnel. Il est aujourd’hui libre et le premier à avoir bénéficié du First Step Act en décembre 2018, un mouvement qui a permis la réforme des prisons.

Interrogé par CBN News, Matthew Charles rapporte qu’il a été arrêté en 1995 pour avoir vendu du crack à Clarksville (Tenessee) et plusieurs autres méfaits. Condamné sous les anciennes lois à 35 ans de prison, c’est alors qu’il monte dans le bus pour aller en prison qu’un ami va lui donner quelques uns de ses biens, et notamment une Bible.

Il commence à la lire et en découvrant la Parole de Dieu, il est touché et commence à pleurer :

« Je n’avais pas pleuré depuis que j’étais bébé parce que j’avais une vie difficile et que j’étais un homme dur », a-t-il témoigné à CBN News.

« C’est en février 1996 que j’ai confessé le Christ et l’ai reçu comme mon Seigneur et Sauveur personnel », a déclaré Charles.

Au cours des 21 années suivantes, Matthew Charles va non seulement servir le Seigneur en dirigeant plus de 30 études bibliques, mais aussi se former en devenant auxiliaire juridique. Il a également un comportement irréprochable au point de se préserver de toute infraction.

En 2016, un juge américain lui accorde une réduction de peine :

« Dieu agit miraculeusement. C’était en 2016 lorsque le juge américain Kevin Sharp a accordé ma réduction de peine », a déclaré Charles.

Rentrant avec le coeur dans la joie chez lui, il apprécie sa nouvelle liberté, trouve une église mais deux ans plus tard, revirement de situation. Les procureurs fédéraux considèrent qu’il a été « relâché par erreur » et il est renvoyé en prison

« Je considère cela comme une bénédiction de Dieu, même après avoir été libéré pour cette période de deux ans », a déclaré Charles.

Malgré cette nouvelle arrestation injuste, Charles déclare qu’il n’est pas en colère.

Plutôt que de sombrer dans le désespoir, Charles va se tourner vers la Bible pour obtenir de l’espoir et du réconfort. Ses prières ne seront pas vaine.

Bientôt, en effet, la nouvelle de son cas se répand dans le monde entier : les conservateurs, des libéraux et des célébrités se mobilisent alors pour obtenir sa libération.

Les partis politiques s’unissent pour mettre en œuvre la réforme des prisons, et un mouvement appelé le First Step Act est créé.

En décembre 2018, le président Trump ainsi que les démocrates et les républicains accomplissent ensemble quelque chose d’inimaginable : une réforme de la prison et des peines. Charles ignorait alors qu’il en deviendrait le premier bénéficiaire.

Après la signature du projet de loi, les défenseurs publics de Charles, Mariah Wooten et Michael Holley, se sont mis en action en déposant une requête dans l’espoir que la nouvelle loi s’appliquerait à son cas. Charles se souvient de la conversation téléphonique qu’il a eue avec Wooten.

Elle disait : « es-tu prêt ? » Ce à qui Charles a répondu : « Prêt pour quoi ? » Elle a alors déclaré : « tu rentres chez toi. Le juge a signé ta libération immédiate ce matin » a déclaré Charles à CBN News.

Dès sa sortie de prison, Matthew Charles va s’arrêter à Washington DC pour remercier les responsables de sa libération, qui incluent non seulement les membres de The First Step Act, des politiciens, les groupes ayant travaillé sur la réforme de la justice pénale mais aussi des anciens prisonniers réintégrés dans la société.

Son histoire a attiré l’attention de beaucoup de monde et suscite un nouvel intérêt alors que Charles a été invité à assister au discours sur l’état de l’Union en 2019.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter