Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu sème la confusion dans une foule qui voulait incendier une chrétienne

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Parce que Manoj refusait de renier sa foi en Jésus-Christ, une foule en colère de nationalistes hindous, après l’avoir torturé, ont décidé de faire de sa femme Geeta une torche vivante. Mais Dieu est intervenu de façon miraculeuse pour empêcher leur plan machiavélique de s’accomplir.

En tant que nouveau croyant, Manoj, un hindou converti au christianisme, ressentait beaucoup d’enthousiasme et de zèle pour partager sa foi avec ses voisins.

Mais un jour, une foule en colère de nationalistes hindous a frappé à la porte de son domicile. Quand il a ouvert la porte, ils l’ont saisi et l’ont traîné dehors, lui criant de renoncer à sa foi en Jésus-Christ, selon un rapport de The Timothy Initiative (TTI).

Ils ont fouillé sa maison, ont retrouvé sa femme Geeta et son jeune fils et les ont emmenés à l’extérieur.

« Abandonne Christ », demanda le chef de la foule.

Mais Manoj était ferme dans sa résolution de ne pas renier son Sauveur. Quand la foule s’aperçut que les menaces verbales ne fonctionnaient pas, les personnes rassemblées ont commencé à battre Manoj, Geeta et leur petit garçon.

«Ils se servaient de bâtons et portaient des coups sur tout le corps de Manoj, déterminés à briser sa volonté. Même après avoir été battu à sang et avoir vu sa famille souffrir, Manoj n’a toujours pas renié le Christ », selon TTI.

Le chef de la foule a alors eu l’idée d’une torture sournoise similaire au waterboard :

« Ils ont traîné Manoj jusqu’au lac, lui ont attaché les mains derrière le dos pour l’empêcher de se défendre et ont commencé à lui plonger la tête sous l’eau. »

À plusieurs reprises, ils lui ont plongé sa tête dans l’eau, privant le jeune croyant de l’oxygène nécessaire. Pourtant, Manoj a refusé de renoncer à sa foi.

Puis quelqu’un dans la foule a eu une autre idée. Des conteneurs remplis de pétrole pour alimenter les lampes  se trouvaient à proximité, et inspirés par l’ennemi, ils ont décidé de faire de Geeta un brasier vivant.

«Manoj était désorienté par la torture qu’il venait de subir, mais il était toujours conscient et comprenait ce qu’ils avaient prévu de faire à sa femme. C’était horrible, mais il se sentait impuissant. Son seul espoir était que Dieu les sauve », selon TTI.

Le dirigeant a alors crié à Manoj :

« Si tu ne renies pas Jésus, nous allumerons le feu sur ta femme et tu la regarderas brûler à petit feu jusqu’à la mort. »

Certains des hommes de la foule ont commencé à déchirer les vêtements de Geeta et se préparaient à la tremper dans le kérosène. Mais soudain, sans aucune explication, il y eut un grand désordre pendant lequel Dieu a fait quelque chose de remarquable.

Dans un moment de confusion temporaire qui semblait aveugler l’ennemi, Geeta échappa à leur emprise et commença à courir :

«Elle a couru pour sa vie à travers la jungle, à moitié nue et terrifiée. Son jeune fils suivait de près. Ils ont dépassé la foule et sont tombés sur le marché du village », selon TTI.

Un groupe de femmes hindoues a vu Geeta et a demandé ce qui s’était passé. Elle a expliqué qu’une foule la pourchassait, prête à la tuer, elle et son fils. Geeta a supplié les femmes de les cacher et elles ont accepté.

Quelques minutes plus tard, des membres de la foule qui poursuivaient Geeta ont vu le groupe de femmes et ont demandé si l’une d’entre elles avait vu Geeta et son fils.

« Oui ! Nous les avons vus il y a quelques minutes. Ils se sont enfuis de cette façon sur le marché ! »,  a déclaré l’une d’elles, pointant son doigt dans la mauvaise direction, trompant délibérément les assaillants.

Comme Rahab mentant pour préserver la vie des espions juifs à Jéricho, les femmes n’ont pas dit la vérité et les ont aidé à sauver leurs vies. La foule s’est fatiguée de les chercher et est rentrée chez elle. Peu de temps après, Manoj et Geeta ont été réunis et emmenés dans un endroit sûr.

«Le personnel de terrain de TTI dans leur région a entendu leur histoire et a immédiatement planifié de leur rendre visite et de les encourager par la prière et une aide financière, considérant qu’ils étaient maintenant déplacés de manière permanente et avaient perdu tout ce qu’ils possédaient. »

La foi de Manoj en Christ reste forte et il continue à partager son témoignage.

Une réponse à “Dieu sème la confusion dans une foule qui voulait incendier une chrétienne”

  1. hugues dit :

    Mais en toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par Christ qui nous fortifie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !