Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Alph Lukau a-t-il ressuscité un mort ?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Le pasteur sud-africain d’origine congolaise, Alph Lukau, est sous le feu des critiques pour avoir fait croire qu’il aurait ressuscité un mort dans son église à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Alph Lukau, pasteur de l’Alleluia Ministries International en Afrique du Sud, est montré dans une vidéo comme étant l’auteur de la résurrection d’un mort dans son ministère le dimanche 24 février 2019. Trois entreprises funéraires qui auraient été manipulées dans cette affaire ont décidé d’intenter une action en justice contre l’église et son responsable.

Une vidéo troublante

La vidéo diffusée dans les réseaux sociaux montre un homme tout de blanc vêtu couché dans un cercueil sorti fraîchement d’un corbillard. Interrogés par Alph Lukau, les proches d’Elliot Masango expliquent qu’il serait mort depuis plusieurs jours et que son corps était à la morgue. Il commence à prier et à crier « Debout ! » et le « cadavre » se redresse, les yeux hagards. Le nom du soi-disant « ressuscité » serait Elliot Brighton Moyo.

« Il n’y a pas eu de miracle »

La Commission pour la Promotion et la Protection des Droits des Communautés culturelles, religieuses et linguistiques est intervenue à la télévision publique sud-africaine pour condamner la mise en scène théâtrale de la résurrection d’un homme à Johannesburg qui, selon elle, serait une invention d’Alph Lukau. « Il n’y a pas eu de miracle », a déclaré l’organe étatique à la télévision publique nationale sud-africaine.

« Il ne s’agissait pas d’un miracle de résurrection », a reconnu l’Eglise Alleluia Ministries International dirigée par Alph Lukau.

Une mort imaginaire ?

Les responsables de trois entreprises funéraires sud-africaines estiment que leurs employés ont été manipulés par Alph Lukau pour le déroulement de la scène.

La compagnie funéraire Kings & Queens Funeral Services, dont les employés étaient chargés du transport du « ressuscité » d’Alph Lukau, a organisé une conférence de presse le 25 février dernier.

Vivian Mponda, porte-parole de Kings & Queens Funeral Services

Vivian Mponda, porte-parole de Kings & Queens Funeral Services, a déclaré à la Compagnie sud-africaine de télédiffusion (SABC, South African Broadcasting Corporation) que son entreprise a été contactée par la famille du « défunt » pour s’occuper du transport du corps jusqu’au lieu de l’enterrement.

La famille a expliqué que le corps se trouvait dans une autre morgue connue sous le nom de Black Phoenix, précisant que cette entreprise funéraire ne disposait pas des moyens logistiques adéquates pour assurer le transport du corps. Elle aurait donc acheté le cercueil à autre service funéraire dénommé Kingdom Blue FS, prétextant que l’homme serait mort à la maison.

Les trois services funéraires ont affirmé que le corps de cet homme n’a jamais été dans leurs morgues comme le prétendait la famille.

L’enquête permettra de savoir si les employés de la compagnie funéraire Kings & Queens Funeral Services ont volontairement collaboré avec Alph Lukau pour faire croire que cet homme était mort alors qu’il était vivant.

Plainte contre Alph Lukau

Trois pompes funèbres (Kings & Queens Funeral Services, Black Phoenix et Kingdom Blue FS) estiment avoir été « manipulées » par le « stratagème » et ont déposé plainte pour cette « atteinte malveillante » à leur image.

Les trois entreprises ont déclaré aux médias locaux avoir été abusés par Alph Lukau et ses proches.

La société Black Phoenix a décidé de porter plainte parce qu’une voiture portant son logo et ses autocollants, mais ne lui appartenant pas, avait été filmée dans le convoi mortuaire.

De son côté, la société Kings and Queens Funeral Service a tenu à prendre ses distances par rapport à « la prétendue résurrection », et dit avoir pris la décision de porter plainte pour une atteinte grave à son image.

Le hashtag #ResurrectionChallenge

Des internautes sceptiques après la mise en ligne de la vidéo ont lancé le hashtag #ResurrectionChallenge pour tourner cette prétendue résurrection en dérision.

2 réponses à “Alph Lukau a-t-il ressuscité un mort ?”

  1. Akoni dit :

    Est qu’ils arrivent à prouver que le pasteur est au courant dans cette affaire pour tromper le peuple de Dieu? À mon point de vue, je crois que l’ennemis peuvent monté un coup comme ça. Juste pour nu la réputation du ministère. Sa peut être un piège pour le pasteur.

  2. KOFFI YAO ERNEST dit :

    L’objectivité et l’impartialité devraient nous animer dans l’analyse de cette situation. Mieux vaut attendre les résultats de l’enquête avant de se prononcer avec certitude.
    Pour ma part, je tiens à relever que réveiller un mort n’est pas chose impossible pour un véritable disciple du Seigneur Jésus-Christ, étant donné que le Seigneur le faisait facilement et que ses disciples devraient perpétuer ses oeuvres.
    Je ne serai pas surpris de voir le pasteur Lukau ressusciter, au nom puissant de Jésus, un mort. Mais je suis plutôt surpris d’entendre que la falsification des faits est orchestrée par le pasteur Alph.
    En vérité, je pense à un complot contre le pasteur Alph Lukau et le corps de Christ. Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !