Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’extrémisme islamique, premier facteur de persécution des chrétiens

L’extrémisme islamique est toujours le premier facteur de persécution des chrétiens dans le monde, selon l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2019.

Plus de 245 millions de chrétiens sont fortement persécutés dans le monde, soit 1 chrétien sur 91. Parmi les 632 millions de chrétiens que compte l’Afrique, 1 sur 6 est fortement persécuté. On compte 403 millions de chrétiens en Asie (y compris le Moyen-Orient). Parmi eux, 1 chrétien sur 3 est fortement persécuté. En Amérique Latine, on compte 601 millions de chrétiens. Parmi eux, 1 chrétien sur 21 est fortement persécuté.

Certains phénomènes permettent d’expliquer en grande partie cette hausse du nombre de chrétiens fortement persécutés :

Le nombre de pays où les chrétiens sont fortement persécutés augmente notamment en raison de la détérioration de la situation en Chine, qui compte 100 millions de chrétiens. La persécution étatique était jusqu’à l’année dernière encore circonscrite à certaines provinces (Xinjiang, Fujian, Zhejiang, Jiansu, Henan). Elle est désormais en passe de devenir un phénomène national, alors que des rapports de pres- sions sur les églises nous sont parvenus de presque toutes les régions du pays.

Le deuxième pays où un nombre croissant de chrétiens ont été fortement touchés par la persécution est le Nigéria. Des millions de chrétiens y ont subis cette année les conséquences de la migration des violences ethnico-religieuses vers la Ceinture Centrale voire le Sud du pays.

Dans de plus en plus de régions au Mexique, les gangs criminels s’en prennent vio- lemment aux chrétiens et aux responsables d’églises.

L’augmentation du nombre de chrétiens fortement persécutés en Russie, Égypte, Indonésie, Colombie et Inde est aussi à prendre en compte.

Il convient de noter que le nombre de chrétiens fortement persécutés baisse dans certains pays, au premier rang desquels le Kenya (amélioration de la situation) et l’Éthiopie (le pays montant malgré tout au classement en raison de l’assassinat d’une vingtaine de chrétiens).

Une réponse à “L’extrémisme islamique, premier facteur de persécution des chrétiens”

  1. Grâce dit :

    De prière avec ces chrétiens qui souffrent pour le nom du Christ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter