Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Luc 6:31; Matthieu 7:12)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

En tant que chrétiens, nous devons accomplir pour notre prochain ce que nous-mêmes reconnaissons être parfait et raisonnable. Nous devons, dans nos relations avec les hommes, nous placer au même niveau et dans les mêmes circonstances qu’eux, là où ils se trouvent, et agir en conséquence.

Christ est venu pour nous enseigner, d’abord ce que nous devons savoir et croire, mais aussi ce que nous devons faire, non seulement pour Dieu, mais également envers les hommes. Nous ne devons pas nous manifester qu’envers ceux avec qui nous communiquons facilement, mais envers toutes les personnes en général, toutes celles avec qui nous avons à traiter.

Après s’être arrêté aux pratiques religieuses (Matthieu 6:1-18), puis à la relation aux biens matériels (Matthieu 6:19-34), Jésus traite du rapport à autrui (Matthieu 7:1-12). C’est la bonté qui devrait le caractériser : bonté envers les frères du royaume (Matthieu 7:1-5), bonté envers tout être humain (Matthieu 7:12).

Car celui qui est fils du Père sait combien et constamment celui-ci est bon pour lui (Matthieu 7:7-11). C’est pourquoi la bonté du disciple de Jésus ne devrait pas dépendre du caractère aimable de celui qu’il aime. Conscient de sa propre indignité, il devrait apprendre à aider son frère (Matthieu 7:4) sans le condamner (Matthieu 7:1), mais aussi à agir pour le bien d’autrui (Matthieu 7:12 ; voir Galates 6:10).

Un tel amour n’est pas aveugle : il demeure lucide (Matthieu 7:6), à la manière de celui dont témoigne à notre égard le Père qui sait ce qui est bon pour nous (Matthieu 7: 9-10).

« Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Luc 6:31)

Ceci ne veut pas dire que nous devons faire pour les autres tout ce qu’ils veulent, mais ce que nous voudrions qu’ils nous fassent si nous étions placés dans leur condition, et eux dans la nôtre. Nous pouvons leur nuire en les encourageant dans leurs souhaits insensés.

Une maxime similaire à cette règle d’or peut être trouvée dans les enseignements de divers sages ; Socrate parmi les Grecs, Boudha et Confucius parmi les Orientaux, et Hillel parmi les Juifs. Mais ces autres enseignants ne s’élèvent pas au standard du Christ. Leur maxime est négative et passive. Ils disent : « ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse. »

Une réponse à “« Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Luc 6:31; Matthieu 7:12)”

  1. Grâce dit :

    Merci pour le rappel. La parole de Dieu est toujours à propos. Puissions-nous accepter de la recevoir de bon coeur et l’appliquer pour notre propre bien et pour la gloire de notre Seigneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !