Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Si tu!…

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Si tu le connaissais, le Dieu de l’Évangile !

Au lieu de t’agiter, tu resterais tranquille

Tout en lui demandant, de transformer ta vie

Le seul qui peut le faire, et le faire aujourd’hui.

 

Si toi aussi ce jour, tu cherches sa face

Tu goûteras alors, à toute sa grâce

En marchant d’un pas sûr, rassuré et gardé

Par celui qui a dit : « Je suis à tes côtés ! »

 

Si tu crois tu verras, la puissance de Dieu !

Et elle fera de toi, un croyant valeureux

Tout devient possible, dans le nom de Jésus

La victoire, elle est là, quand le doute n’est plus.

 

Si tu confesses Christ, tout au fond de ton cœur

Tu marcheras par lui, et tu seras vainqueur

Ce qui était ancien, n’aura plus de pouvoir

Car tout sera nouveau, avec le mot espoir !

 

Si tu es attentif, à la voix du Seigneur

Elle t’accompagnera, chaque jour, à chaque heure

Te montrant le chemin, de la vie éternelle

Dans la joie et la paix, de cette vie nouvelle.

Lecture : Ésaïe 48 v 18-19 :

Oh ! Si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien-être serait comme les flots de la mer ; ta postérité comme le sable, et les fruits de tes entrailles comme les grains de sable ; ton nom ne serait point effacé, anéanti devant moi.

Ce poème se retrouve sur mon site de poésie:

http://www.poesie-chretienne.com/si-tu.html

 « Si » apparaît très souvent dans la Bible, et c’est Dieu qui le dit, l’écrit afin de nous éveiller à sa grâce, et nous rappeler que la bénédiction est à notre portée! Il nous suffit de mettre en place certaines conditions, et nous amorcerons alors le processus divin sur notre vie. Jésus nous montre le chemin par cette rencontre qu’il a eu avec la femme Samaritaine venue puiser de l’eau au puits de Jacob : « Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive » (Jean 4 v 10).

Et ces paroles de Jésus, vont permettre à cette femme de faire une véritable rencontre avec Dieu ; la suite de l’histoire nous raconte comment elle a réagi et accepté le salut par la grâce et le pardon du Seigneur.

En parlant de Jérusalem, Jésus dira avec beaucoup de tristesse : «  Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant pleura sur elle, et dit : Si toi aussi, aux moins en ce jour qui t’es donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! » (Luc 19 v 41-42).

La bénédiction est près de nous, à notre portée ! Paul le déclare quand il écrit sa lettre aux Romains : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts tu seras sauvé » (Romains 10 v 9).

D’autres expressions similaires sont dans la Bible, à l’exemple de notre lecture du poème.

C’est bien à nous de décider de mettre à la disposition de Dieu, tous les éléments pour qu’il puisse agir en notre faveur, car de son côté tout est accompli, tout est prêt ! Il nous attend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimez notre page Facebook !