Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Soyez en paix avec tous les hommes ! » (Romains 12:18)

« S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » (Romains 12:18). Paul donne une exhortation à une conduite paisible envers tous les hommes, avec indulgence et bienveillance.

Dès que les hommes sont devenus hostiles à Dieu, ils n’ont pas tardé à se battre entre eux. Ceux qui exercent la piété doivent s’attendre à rencontrer des ennemis dans un monde où les sourires et les amabilités hypocrites sont rarement en accord avec l’Amour de Christ.

Il ne faut rendre à personne le mal pour le mal.  La vengeance appartient à ceux qui sont inconscients de la présence d’un être suprême au-dessus de leur tête ou d’une existence future. Nous devons non seulement pratiquer le bien, mais aussi rechercher à faire tout ce qui est respectable, ce qui, par notre témoignage, incite à la piété tous ceux que nous côtoyons.

Veillez à pratiquer ce qui procure la paix. En tant que chrétiens, nous devons pratiquer la paix, si possible sans offenser Dieu ni heurter notre conscience. Ne nous vengeons pas nous-même. C’est une tâche vile, cependant un remède existe : laisser agir la colère divine !

Quand un homme est excité et que la tension est à son comble, laissons cela passer, de peur que cette fureur ne se tourne contre nous. Dans ce domaine, notre ligne de conduite est clairement indiquée dans la Parole : si nos ennemis ne sont pas « attendris » par notre bienveillance persévérante, ne cherchons pas vengeance ; ils seront « consommés » par le courroux de Dieu, « à qui appartient la vengeance et la rétribution ».

Dans toute lutte ou dispute, celui qui se venge est conquis, celui qui pardonne étant le conquérant. Ne soyons pas vaincus par le mal. Apprenons à nous battre contre les mauvais desseins érigés contre nous, en conservant notre âme en paix.

Celui qui observe cette règle sera finalement le plus fort. Les enfants de Dieu sont en droit de se demander s’il n’est pas préférable de posséder une telle sagesse par le biais de l’Esprit saint, plutôt que toutes les richesses de ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter