Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens persécutés par les extrémistes bouddhistes et hindous au Sri Lanka

Les chrétiens du Sri Lanka sont de plus en plus persécutés par les extrémistes bouddhistes et hindous dans les régions rurales. Ils viennent d’incendier une église dans le village de Jossy, selon la Solidarité Chrétienne Internationale.

Lorsque nous arrivons à Jossy, un village situé sur la côte est du Sri Lanka, des fidèles apeurés se tiennent devant leur petite église complètement détruite ; des inconnus l’ont incendiée trois semaines plus tôt. Ces personnes font partie des nombreux chrétiens que Selina Bidermann et moi-même avons rencontrés lors de notre dernier voyage en septembre 2018.

Vivre dans la peur

À l’est du Sri Lanka, ce sont non seulement les extrémistes bouddhistes qui s’en prennent à la minorité chrétienne, mais les extrémistes hindous ne sont pas en reste. Influencés par l’Inde, ces derniers s’attaquent aussi aux chrétiens et aux musulmans. « Depuis plus de deux ans, nous sommes toujours plus victimes de menaces, d’attaques verbales et physiques ainsi que de discrimination dans notre vie quotidienne », nous raconte un des membres de l’Église de Jossy. Il ajoute : « Des magasins nous boycottent, parfois nos enfants n’ont plus le droit de fréquenter l’école publique. De plus, nous sommes constamment observés. L’insécurité est grande et l’église incendiée a encore ravivé nos craintes. »

Malheureusement, il ne s’agit pas d’une exception et les minorités religieuses d’autres régions que nous avons visitées sont également la proie de la pression et d’attaques des extrémistes religieux.

Ils ont besoin de notre aide

Les minorités religieuses des zones rurales du Sri Lanka sont souvent très vulnérables. Si elles sont attaquées, elles ne savent pas à qui s’adresser. Dans de nombreux cas, la police n’intervient pas ; à propos de l’église incendiée, elle n’a pas lancé la moindre enquête. « Ces frères et sœurs ont besoin de notre aide sur le plan juridique, matériel et moral. Car ils sont complètement livrés sans défense aux agresseurs », déclare notre partenaire sur place, Me Esther.

Nos hôtes prennent congé de nous avec une grande reconnaissance : « Sans vous et Me Esther, nous ne pourrions pas supporter cette situation extrêmement difficile. Vous êtes un cadeau de Dieu. »

Une réponse à “Les chrétiens persécutés par les extrémistes bouddhistes et hindous au Sri Lanka”

  1. Vince Glordo dit :

    « Extrémiste » et « bouddhiste » est une contradiction dans les termes. On ne peut prétendre être bouddhiste et persécuter autrui parce qu’il a une pratique religieuse différente de la vôtre. Malheureusement les mauvais comportements présents chez certains chrétiens et musulmans ont finit par contaminer des bouddhistes.
    De plus, les régimes politiques d’Asie qui on adopté le bouddhisme depuis des siècles comme religion d’état, même si c’est contraire à l’esprit du bouddhisme originel, sont en général très claires dans leur législation : la diversité religieuse est acceptée, tant qu’il n’y a pas de prosélytisme. Or vous avez des mouvements évangéliques très actifs qui vont là bas faire du prosélytisme ce qui suscite la réaction des gouvernement et population locales bouddhiques (même si cette réaction n’est pas conforme à la doctrine).
    Rappelons qu’au Vietnam dans les années 60 c’est un président chrétien soutenu au début par les USA qui a commencé par pratiquer une politique discriminatoire vis à vis du bouddhisme alors qu’il était majoritaire au Vietnam, au point de pousser un bonze à s’auto-immolé en signe de protestation.
    Rappelons que le Japon a finit par expulsé une grande partie des missionnaires chrétiens et à se fermer aux étrangers pendant un bon moment car l’arrivée de missionnaire provoquée des troubles sociaux dont le Japon qui venait a peine de se remettre d’une longue période d’instabilité, n’avait vraiment pas besoin.
    Rappelons qu’a ses début le christianisme fut persécuté par Rome en raison de son intransigeance, les premiers chrétiens refusaient tout compromis avec la religion païenne romaine, et pourtant les Romains étaient très bon intégrateurs en matière de religion. Mais le fanatisme des premiers chrétiens ne leur a laissé aucun choix. Et une fois les chrétiens dominant à la tête de l’Empire Romain et politisés par Constantin 1er le Grand, ces même chrétiens ont persécuté les païens qui restaient.
    Et rappelons que le bouddhisme n’a pas d’autorité unique dans le monde (comme le Vatican pour le christianisme catholique) menant une politique active de conversion planétaire. Le bouddhisme est missionnaire mais non prosélyte, le christianisme et le protestantisme évangélique comme l’Islam le sont. On ne vous menace pas et on ne vous discrimine pas si vous cessez d’être bouddhiste. Par de courroux divin ou de menace de l’Enfer chez Bouddha. 3 courants religieux (christianisme catholique, évangélisme et Islam) ayant des ambitions de conversion planétaire chacun prétendant détenir à elle seul LA vérité en matière de religion et se faisant la guerre les uns les autres depuis des siècles avec moult dommages collatéraux sur des populations n’ayant rien demandé. Il est évident que des populations qui pratiquent d’autres formes de religion vont finir par être agacées. Et même si leur réaction n’est pas correcte, elle est compréhensible. Rappelons que dans leur Histoire, chrétiens, protestants et musulmans on été persécutés et se sont persécutés les unes les autres. Le christianisme catholique tout comme l’Islam n’a pas hésité a mené des guerres de religions, ce que n’a jamais fait le bouddhisme.
    Donc avant de pointer du doigt le bouddhisme comme « persécuteur », merci de balayer devant sa porte et de respecter les croyances religieuses d’autrui et les injonctions politiques de gouvernement étrangers. Certains pays d’Asie ou le bouddhisme est religion d’état ne veulent pas de prosélytisme des religions du Livre, cela provoque des troubles sociaux et politiques. En refusant d’accepter cela, ce sont les minorités locales religieuses qui font les frais de cette réaction. Si le Vatican ou les Évangélistes ou l’Islam respectaient leur propres coreligionnaires ils ne chercheraient pas à forcer la main et provoquer des troubles pour ensuite créé des victimes et des martyrs qui n’ont rien demandé. On laisserait les gens adhérer à ce qu’ils veulent spontanément.
    Voyons si il y aura le courage de publier ce commentaire et de le conserver. Ou pas. Reviendrais voir dans quelque temps.

    PS : le bouddhisme au cour de son Histoire a été éradiqué d’Inde suite aux efforts conjugués de l’hindouisme et de l’Islam. Ce sont des occidentaux qui au XXème siècle on aidé à sa réintroduction dans son berceau originel du nord de l’Inde.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter