Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Notre relation avec l’argent

L’argent, l’argent, encore l’argent ! A l’évoquer, nous pourrons éprouver des sensations. Parler d’argent peut aussi susciter des débats aussi houleux qu’interminables. Que d’encre et de salive continuent de couler !

En effet, l’argent provoque le stress, bon ou mauvais. L’argent est un stress permanent, on a peur d’en manquer et quand on en a assez, on craint de tout perdre, affirme Mazouz Hacène.

Celui qui éprouve le bon stress pourrait avoir plusieurs raisons qui le mettent dans cet état : il va enfin résoudre ses problèmes, il a l’occasion de répondre à un besoin pressant, il va pouvoir se montrer, se rendre utile …

A l’opposé, certaines personnes, lorsqu’elles touchent l’argent, deviennent plus tristes et se morfondent dans des jérémiades. Elles ne savent nouer les deux bouts du mois, elles ont pris des engagements au-delà de leurs revenus, elles pensent aux créanciers qui ne tarderont pas à réclamer leurs dus. Pour ces personnes, acquérir de l’argent est le début de tensions de tout genre.

Une autre tendance est de succomber aux publicités envahissantes et quasi-omniprésentes (elles sont tellement partout et cohabitent avec nous que nous ne nous en rendons plus compte) de notre époque pour répondre à une tentation de dernière minute : une promotion touristique, un nouveau produit sur le marché, une nouvelle offre de son banquier, …

Nous posons-nous de bonnes questions pour ce qui concerne l’argent ? Subissons-nous son diktat ou est-il à notre service ? L’argent est-il notre serviteur ou notre maître ?

Chers lecteurs, une citation attribuée à Jules Renard affirme que « l’argent est un très mauvais conseiller ». Jean Peyrelevade renchérit en ces termes : « L’argent est sale quand il est prédateur, quand il pousse à voler, conquérir ou capter au détriment de l’autre. L’argent est propre quand il y a création de richesses nouvelles, quand il contribue à la croissance et donc à l’enrichissement collectif ».

Bonne méditation.

2 réponses à “Notre relation avec l’argent”

  1. Richard dit :

    Excellent article.

    La citation de Jean Peyrelevade me rappelle surtout la parabole de l’économie infidèle (Luc 16:1-9).

    Merci beaucoup à vous cher Me Bertrand.

  2. Odilon Kimpinde Manga dit :

    Merci Me pour cet article. Il me rappelle bien certaines fins des mois, stressantes lorsque les engagements, les dettes depassent de loin les salaires et d’autres moins stressantes lorsque les salaires a
    ident à réaliser les projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter