Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Il est écrit :  L’Homme ne vivra pas de pain seulement. » (Luc 4:4)

Quand nous traversons des moments difficiles, quelle est notre comportement ? Je nous invite à méditer la Parole de Dieu sur Luc 4 :1-13. Ces quelques versets sont très riches et peuvent nous aider à résister à l’ennemi et aux pensées qui polluent nos vies.

Nous voyons dans ce chapitre que l’ennemi attaque Jésus quand il est au plus mal physiquement, après 40 jours sans manger. Nous aussi nous traversons des moments de désert, des périodes sans aucune bénédiction selon nos attentes, nous semblons être incompris de tous. Alors nous cherchons des coupables, des responsables. Nous doutons de nous, de notre entourage et même parfois de Dieu. Mais revenons sur l’essentiel, la Parole.

Quand le diable attaque Jésus pour la première fois après ces 40 jours, il utilise cette formule : « si tu es ».

« Le diable lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain. » (Luc 4:3)

« Si tu es …» Trois petits mots qui nous déstabilisent bien souvent. « Si tu es chrétien », « si tu es sûr de toi » … Bien des fois, quand on nous dit : « si tu es », nous perdons tous nos moyens.

Quand nous traversons des moments difficiles, nous avons cette petite voix qui nous dit : « si tu es chrétien » ou « si tu es sûr », alors nous perdons nos moyens si nous ne sommes pas sûr d’être en Christ.

Dans le verset ci-dessus, le diable parle comme s’il voulait savoir si Jésus-Christ était sûr de son identité.

Mais voici la réponse du Seigneur : « Il est écrit :  L’Homme ne vivra pas de pain seulement. » (Luc 4 :4)

Dans les versets suivants, le diable continue son attaque comme un boxeur ; il travaille Jésus-Christ au corps. Il fait la même chose encore aujourd’hui.

Si aujourd’hui tu vis successivement des attaques de la part de l’ennemi de ton âme, c’est tout à fait normal, mais tu dois savoir que tu as la Victoire dans le Nom de Jésus-Christ.

Le verset 7 nous donne l’impression que le diable a compris qui était en face de lui. Mais au verset 9, il tente à nouveau semer le doute dans la tête de Jésus.

« Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas » 

La réponse de Jésus reste la même, oui j’ai bien dit la réponse car Jésus a donné une seule réponse : « il est écrit. »

« Il est écrit :  L’Homme ne vivra pas de pain seulement (…) Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul (…)  Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu »

La tactique du diable c’est de nous faire douter. Il a commencé depuis le commencement et il continue. Il sème le doute dans nos pensées ; il sème le doute dans nos relations. Il nous faut connaître la Parole de Dieu pour pouvoir faire la même réponse : « Il est écrit ».

Nos commentaires n’impressionnent pas le diable, mais la Parole de Dieu le met en fuite.

Nous devons revenir à l’essentiel, c’est-à-dire l’étude et la méditation de Parole de Dieu.

La Bible donne le témoignage des chrétiens de Bérée : « Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Actes 17:11)

Soyons impressionnés par la Parole de Dieu et non par la parole de l’homme.

Si vous lisez tout le chapitre 4 de l’Évangile de Luc, vous verrez que la tactique du diable est d’essayer de mettre le doute dans nos pensées. Il nous arrive souvent de résister au diable, mais il ne nous lâche pas.

Il nous arrive de résister quand nous sommes persuadés que la chose ne vient pas de Dieu, mais nous finissons par tomber parce que l’ennemi continue de nous harceler.

Nous devons vérifier que les choses qui nous sont proposées sont conformes à la Parole de Dieu.

Je vous laisse étudier le quatrième chapitre de l’Évangile de Luc et voir comment le Saint-Esprit vous parle pour votre propre vie.

Je prie Notre Seigneur Jésus-Christ qu’Il puisse vous enseigner la même chose que j’ai sur ce passage et même plus par la puissance du Saint-Esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter