Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu nous a donné le ministère de la réconciliation (2 Corinthiens 5:18-20)

« Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! » (2 Corinthiens 5:18-20)

Nous sommes réconciliés avec lui par Christ

Avant nous étions en désaccord avec Dieu et désobéissants. À travers Christ, nous avons été amenés à aimer Dieu, à aimer sa volonté, et de là à lui obéir. Nous avons été changés, et nous sommes de nouvelles créatures.

L’homme renouvelé spirituellement agit en vertu de nouveaux principes, de nouvelles règles, avec de nouvelles finalités, au sein d’une nouvelle compagnie fraternelle.

Le croyant est né de nouveau ; il n’est pas simplement rempli de droiture, mais un nouveau cœur lui est donné. Il est une créature de Dieu, créée en Jésus-Christ, pour accomplir de bonnes œuvres. Bien que n’étant qu’homme, il est néanmoins transformé, quant à son caractère et sa conduite !

Tout cela signifie qu’il y a, en Christ, plus qu’une simple réforme d’attitude extérieure. L’homme, qui auparavant ne discernait aucun attrait vis-à-vis du Sauveur, l’aime désormais par dessus tout !

Un cœur non régénéré est rempli d’inimitié contre Dieu, ce qui offense ce Dernier. Il peut y avoir cependant une réconciliation : notre Dieu, Celui que nous avons offensé, nous a réconciliés avec Lui-même par Jésus-Christ.

Les Saintes Écritures ont été écrites sous l’inspiration divine ; elles contiennent tout ce qui concerne cette réconciliation, montrant la paix qui a été obtenue à la croix, avec tout le bénéfice que nous pouvons en retirer.

Bien que Dieu n’ait rien à perdre ni à gagner, Il implore les pécheurs de se séparer de leur inimitié, et d’accepter le salut offert en Jésus-Christ. Ce Dernier n’a pas connu l’iniquité. Il a par contre été fait péché pour nous : pas en tant que pécheur, mais en tant qu’offrande, par Son sacrifice.

La finalité de tout ce qui précède réside en ceci : que nous puissions être rendus droits vis-à-vis de Dieu, que nous puissions être justifiés librement par la Grâce divine, par le biais de la Rédemption qui est en Jésus-Christ.

Nous sommes réconciliés avec Dieu

Avant nous étions en désaccord avec Dieu et désobéissants. À travers Christ, nous avons été amenés à aimer Dieu, à aimer sa volonté, et de là à lui obéir. Nous avons été changés, et nous sommes de nouvelles créatures.

Cette vie nouvelle, ses fruits, tout ce que nous avons, tout ce que nous sommes, est un don gratuit de Dieu. Et le moyen par lequel il nous a ouvert cette inépuisable source de grâces, c’est la réconciliation que lui-même a accomplie en Christ.

Le ministère de la réconciliation.

Qu’est-ce que Paul entend par « ministère de la réconciliation » ? Il ne s’agit pas de la réconciliation des hommes entre eux, mais de leur réconciliation avec Dieu : parce que le Christ est mort pour tous, tous les hommes peuvent être réconciliés avec Dieu, leurs péchés sont effacés et ne sont plus imputés.

« Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. » (2 Corinthiens 5:19)

Ceci explique plus précisément le ministère de la réconciliation. Ce n’est pas Dieu qui devait être réconcilié, mais le monde. En Christ, la paix nous est offerte, et l’amour de Dieu nous est montré. Le ministère de la réconciliation est de persuader les hommes qu’ils doivent accepter l’amour de Dieu et sa miséricorde, et de se repentir pour qu’il puisse pardonner leurs manquements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter