Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens sont appelés à la sanctification (1 Thessaloniciens 4:7)

« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification », dit Paul dans l’épître aux Thessaloniciens. « Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. » La sanctification dans le renouvellement spirituel des chrétiens, sous l’influence du Saint-Esprit, et dans le respect de leurs devoirs attitrés, représentait vraiment la volonté divine à leur égard. En aspirant à ce renouvellement de l’âme, dans la sainteté, une stricte retenue doit être appliquée envers nos mauvais penchants charnels et nos vaines pensées.

« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ; c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté. Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. » (1 Thessaloniciens 4:3-7)

Si nous reprenons ses quatre points dans un ordre théologique, nous voyons l’apôtre faire quatre affirmations :

La volonté de Dieu est notre sainteté

La Parole de Dieu est la règle la plus sûre de la vie d’un chrétien. Elle nous commande de rester saint en toutes circonstances. Dieu sanctifie ceux qu’Il sauve !

Le fait de suivre la doctrine de l’Évangile n’est pas suffisant, nous devons en plus, progresser dans la foi. C’est pour chacun une règle qui consiste à marcher et agir selon les commandements donnés par le Seigneur Jésus-Christ.

La sanctification dans le renouvellement spirituel des chrétiens, sous l’influence du Saint-Esprit et dans le respect de leurs devoirs attitrés, représente vraiment la volonté divine à leur égard.

Dieu veut que les chrétiens s’abstiennent de l’impudicité (1 Thessaloniciens 4:3). La Bible réserve les relations sexuelles pour le mariage, et condamne toute immoralité sexuelle. Celui qui étudie les Épîtres notera la fréquence de ce commandement adressé aux Églises des nations païennes.

Dieu nous appelle à la sainteté

L’appel du chrétien exige la sainteté ou la pureté de vie. Le fait de suivre la doctrine de l’Évangile n’est pas suffisant, nous devons en plus progresser dans la foi. C’est pour chacun une règle qui consiste à marcher et agir selon les commandements donnés par le Seigneur Jésus-Christ.

D’après 1 Thessaloniciens 4 :4, chaque chrétien doit « posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté », c’est-à-dire gagner une parfaite maîtrise de son corps. Chacun doit apprenne à rester saintement et honnêtement maître de son corps.

« Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint. » (1 Pierre 1:15-16)

La sainteté de Dieu est pour tout chrétien le plus impérieux motif de devenir saint. S’y refuser, serait s’exclure de la communion avec Dieu, qui, par sa nature même, ne peut avoir aucun contact avec ce qui est souillé.

Le Seigneur n’appelle personne dans sa famille pour vivre une vie profane. Il désire au contraire voir les siens garder son enseignement, afin qu’ils marchent dans la sainteté.

Pasteur Aloys Evina
Eglise de Dieu en France
Membre de la Fédération Protestante de France
4, avenue Roger Salengro
17440 Aytré
Site web: www.eglisededieu-larochelle.com

Personne à contacter :

Pasteur Aloys Evina : 06 89 79 39 98 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter