Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29)

L’agneau était communément utilisé comme un sacrifice d’expiation (Lévitique 4:32). En désignant Jésus comme « l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde », Jean-Baptiste veut dire que Dieu l’a envoyé pour servir de sacrifice expiatoire. Jean désigne Jésus comme le sauveur du monde.

Jean-Baptiste vit Jésus venir à lui, et déclara qu’Il était l’Agneau de Dieu. L’agneau pascal représentait le salut des pécheurs par la foi en Christ. Les agneaux étaient sacrifiés quotidiennement, matin et soir, et ne pouvaient se référer qu’à Christ, Celui qui a été sacrifié pour nous racheter devant Dieu, par Son sang.

Jean vint pour prêcher la repentance, c’est pourquoi il dit à ses disciples qu’ils devaient regarder seulement à Jésus et à Sa mort pour le pardon de leurs péchés. Il convient à la Gloire de Dieu, de pardonner tous ceux qui dépendent du sacrifice expiatoire de Christ. Ce sacrifice ôte le péché du monde ; il acquiert le pardon pour tous ceux qui se repentent et croient à l’évangile. Ceci ne peut qu’affermir notre foi ; chacun pense : « si Christ ôte le péché du monde, alors pourquoi pas le mien ? »

Notre Sauveur a porté notre péché, nous en déchargeant par ce fait. Dieu pouvait ôter le péché en supprimant le pécheur comme il l’a fait auparavant ; mais maintenant, Il a un moyen d’effacer l’iniquité, tout en épargnant le fautif, en faisant Son Fils « péché » en tant que sacrifice d’expiation pour nous.

Portez votre regard vers Jésus, Celui qui efface le péché. Que cela vous fasse haïr vos fautes, et être ensuite résolus à résister fermement au mal. Ne nous attachons pas à ce péché que l’Agneau de Dieu est venu effacer par Son sang !

Pour confirmer son témoignage à propos de Christ, Jean énonce ce qu’il entendra plus tard lors de Son baptême par une déclaration divine. Jean-Baptiste porta ainsi témoignage que Jésus est véritablement le Fils de Dieu. Ces propos terminent le paroles de Jean. Jésus était le Messie promis !

Jean profitait de chaque opportunité pour conduire le peuple à Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter