Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Deux pasteurs échappent à la mort

A l’exemple des croyants dans les actes des apôtres, deux chrétiens d’origine musulmane, pasteurs au Moyen-Orient, privés d’eau pendant plusieurs jours, torturés à l’extrême, au moment ultime où finalement les extrémistes s’apprêtent à trancher leur tête, louent et chantent avec force le Seigneur. Et un miracle s’est produit…

Un dimanche soir, il y a deux semaines, les pasteurs Firos * (nom changé pour des questions de sécurité) et Altaf * responsable d’une église Assembly of Loving God (ALG) de l’organisation Bibles for Mideast, rendaient visite à un musulman arabe chez lui au Moyen-Orient. Les chrétiens ont partagé l’évangile avec l’homme, et toute sa famille s’était rassemblée autour de lui, écoutant attentivement.

Responsables d’une église clandestine ALG ces hommes ont utilisé leur «temps libre» pour s’engager dans une évangélisation personnelle et distribuer des bibles à des musulmans arabes locaux rapporte Bibles for Mideast qui raconte leur témoignage. Une cinquantaine de musulmans convertis au christianisme les ont régulièrement rencontrés pour la prière, l’adoration et en apprendre davantage sur leur nouvelle foi vivante.

Travaillant dans un pays très hostile envers le christianisme et l’évangélisation des musulmans, c’est alors qu’ils partageaient l’évangile qu’un voisin a remarqué ce qui se passait et a informé l’imam de la mosquée locale.

En fin de soirée, alors que la prière s’achevait dans la mosquée, les musulmans en colère à cause de l’activité chrétienne qui se tenait dans leur quartier, se sont réunis autour de l’imam. Equipés de différentes armes, ils se sont dirigés vers la maison.

Evitant les membres rassemblés, ils ont attaqué directement les deux pasteurs qu’ils ont traîné jusqu’à la mosquée, les ont attaché à un pillier et les ont frappé. Sans défenses, Firos et Altaf ont serré leurs bibles contre leur poitrine, mais la foule les a arrachés. Criant et riant sauvagement, ils ont mis le feu aux bibles des deux chrétiens.

L’imam a alors demandé aux pasteurs de quitter Jésus et de revenir à l’islam, en leur proposant des postes élevés s’ils acceptaient. Mais ils ont refusé.

« Jésus est notre Seigneur et Sauveur », déclarèrent-ils courageusement. « Il nous a sauvés du péché et de la mort que nous avons commis et vécus dans notre vie. Nous sommes maintenant de nouvelles créations en Lui. Vous pouvez tuer notre chair, mais nous aurons un vie éternelle avec notre Sauveur au ciel. Ainsi, nous ne perdrons jamais notre foi en Jésus, peu importe ce qui se passe. « 

Ces mots ont augmenté la colère de la foule qui a traîné les deux chrétiens dans une cave où elle les a abandonné pendant trois jours, sans eau ni nourriture. Mais les pasteurs ont regardé leur Seigneur. Pendant trois jours et nuits complets, ils ont loué Dieu et prié. Etant ainsi avec leur Seigneur en Esprit, ils n’ont ressenti aucune douleur, ni faim ni soif, et n’ont pas eu conscience du temps qui passe.

Au bout de trois jours, la foule les a remis à un groupe terroriste qui les a jetés dans une cave située à un autre endroit. Pendant neuf jours, ils ont subi une torture plus brutale et encore une fois, sans nourriture ni eau. Ils ont été avertis que leurs corps seraient pendus sur un lieu public sauf s’ils retournaient à l’islam et participaient au combat contre les chrétiens et le christianisme.

Mais cette menace n’affecta pas les pasteurs. Pour l’amour de Jésus, ils savaient qu’ils pourraient supporter toutes les persécutions. Ils se sont préparés personnellement à la mort, convaincus du plus grand espoir de vivre encore plus proches du Christ.

Vendredi dernier, les terroristes ont ligoté les deux hommes dans le dos et les ont emmenés dans une zone dégagée. L’approche de midi et les températures ont grimpé. Ils ont dit aux pasteurs de s’agenouiller. Quand ils l’ont fait, ils ont également attaché leurs jambes.

Deux hommes se tenaient derrière les pasteurs agenouillés, brandissant des lames tranchantes. Les assassins ont tenté de couvrir le visage des chrétiens, mais quelqu’un leur a dit de ne pas s’embêter. « Laissez-les voir et éprouver encore plus de peur alors qu’ils sont exécutés », ont-ils expliqué.

Au lieu de cela, les pasteurs se sont tournés vers leur Seigneur. Ils ont observé avec étonnement la formation d’un nuage au-dessus de leurs têtes et ont commencé à sentir une fraîcheur rafraîchissante. Dans la nuée, ils ont vu Jésus assis sur un trône ! Des milliers d’anges l’entouraient. Ils ont commencé à louer le Seigneur avec joie et enthousiasme alors qu’ils s’étaient agenouillés à l’ombre de Sa Présence et d’une formation d’anges semblable à un nuage autour de lui.

Les tueurs, encore plus déterminés à cause des louanges des hommes (nous sommes presque certains que seuls les pasteurs ont vu la réalité spirituelle, ndlr), ont brandi leurs couteaux sur le cou des hommes. Mais alors qu’ils se préparaient à enfoncer les lames, leurs armes et eux-mêmes tombèrent de manière inattendue au sol.

La peur envahit les spectateurs alors qu’ils entendaient les pasteurs louer le Seigneur avec force, et s’est même intensifiée à la vue des assassins qui sont tombés sans défense et désarmés.

Les évangélistes ont ensuite vu des rayons de feu émaner de Jésus et descendre à travers le nuage en direction des témoins de «l’exécution». En proie à la terreur et à la chaleur extrême, la foule s’est enfuie.

Les jambes et les mains des pasteurs ont alors été déliées. Au lieu de se lever, cependant, ils sont restés à genoux, louant et remerciant leur puissant Sauveur. Tous deux ont alors vu apparaître deux anges et se sont sentis soulevés et emportés jusqu’à une maison qu’ils ne connaissaient pas.

Entendant des bruits de louange et d’adoration de la maison, ils ont frappé à la porte. Un homme est venu et a légèrement ouvert la porte pour jeter un coup d’oeil quelque peu craintif. Lorsqu’il a vu les pasteurs à l’extérieur, il pouvait à peine contenir sa joie, louant fort le Seigneur et criant pour que les autres viennent voir.

Les membres réunis appartenaient tous à l’église des deux pasteurs enlevés et étaient en train de prier et de jeûner pour la libération immédiate de leurs pasteurs… lorsqu’ils ont entendu frapper à la porte. Ajoutant au miraculeux récit de cette histoire, Firos et Altaf ont été conduits à un endroit différent de celui de l’emplacement habituel de cette église.

Peu de temps après la disparition des pasteurs, les fidèles avaient en effet remarqué que plusieurs personnages suspects surveillaient la maison dans laquelle ils s’étaient réunis. Inquiets, ils ont déplacé leur « église » dans un lieu très éloigné. Depuis qu’ils avaient perdu leurs responsable, certains croyants âgés dirigeaient maintenant les cultes, ce qui se passait lorsque les pasteurs ont «réapparu».

Mais les pasteurs, bien sûr, ne savaient pas que leur assemblée avait déménagé. Notre Seigneur le savait, et il a tout arrangé et tout conduit selon ses desseins. Alors que la prière du vendredi et la séance de jeûne des croyants clandestins auraient normalement pris fin à 15 heures, celle-ci a duré encore de nombreuses heures, jusque dans la nuit. Les femmes et les enfants des pasteurs étaient désespérés lorsque les deux hommes avaient disparu deux semaines plus tôt. Maintenant, bien sûr, eux et tous ceux qui se rassemblent avec eux sont ravis.

Bibles for Mideast demande de prier pour les deux familles et les croyants qui les rencontrent. Les pasteurs veulent remercier spécialement tous ceux qui prient pour eux et savent que ce n’est que par la prière que notre Seigneur est intervenu si puissamment.

7 réponses à “Deux pasteurs échappent à la mort”

  1. Raymond dit :

    Je crois en Dieu tout puissant , question : d’où tenez vous cette histoire ? Qui vous a raconter tout ça ?

    • Jacqueline dit :

      L’anonymat est de mise pour protéger l’assemblée.
      Beaucoup de miracles ont lieu dans des pays dit fermé à l’évangile et des milliers de gens se tournent vers le Seigneur !
      La moisson est prête ! Alléluia !

  2. Diane Tardif dit :

    Tous les jours je pries pour les Chrétiens qui sont tortures et harcelés par les musulmans et les communistes.Je demandés a Jésus d envoyer des armées d anges pour les libérés.Gloire à Dieu ,Que L Éternel soit loué dans le nom de Jésus notre sauveur .Je suis heureuse de savoir que Dieu entends nos prières. Amen

  3. Ibrahim dit :

    Gloire à DIEU au plus haut des cieux !!

  4. Ibrahim dit :

    Jésus Christ est Seigneur!!!📖

  5. DJÉDJÉ dit :

    Les vrais adorateurs adorent Dieu du sein de la detresse et Dieu se lèvent pour eux et fait éclater sa Gloire! Honneur et Gloire à ce Dieu si merveilleux qui vit et règne Éternellement!

  6. Nader Tubert dit :

    Alleluiah

    Dieu est tout puissant.

    DIEU EST MISERICORDIEUX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter