Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Comment parler de Jésus aux non-chrétiens ?

Jésus est le Sauveur du monde ; il est mort pour tous. L’Evangile doit être prêché à tous. Les chrétiens sont appelés à aller par tout le monde prêcher la bonne nouvelle du salut à travers Christ, le chemin de vie, « à toute la création » (Marc 16:15-20). Nul ne sera renié par le Sauveur, à condition de vouloir le suivre. Voici quelques conseils pratiques qui pourraient vous aider.

Aimez vos auditeurs

La compassion est notre émotion la plus efficace et la plus universelle. Faites en sorte que vos auditeurs sentent que vous voulez leur bien.

Servez-vous de termes que des non-initiés peuvent comprendre

Au lieu d’employer les termes invocation ou bénédiction, parlez simplement de prière. Lorsque vous vous servez d’un terme technique, expliquez-le. Si vos auditeurs sont fermés, assurez-vous que c’est bien la vérité qu’ils rejettent, et non leur mauvaise compréhension de cette dernière.

N’édulcorez pas le message

Prêchez la Bible avec amour, mais sans la diluer. Proclamez la vérité avec amour.

Servez-vous d’objets

Adressez-vous non seulement aux oreilles, mais aussi aux yeux. Si vous expliquez, par exemple, que la Bible est une épée, procurez-vous une épée que vous brandirez en même temps que votre Bible. Si vous évoquez la frénésie de notre monde actuel, montrez un agenda tout en parlant, etc.

Bougez

Ne restez pas planté au même endroit pendant toute votre prédication. Les Grecs de l’Antiquité soutenaient que les trois traits distinctifs d’un message efficace étaient l’action, l’action et l’action. Si vous n’avez pas de micro-cravate, procurez-vous-en un. Faites quelques pas tout en parlant. Ce changement de position contribuera à retenir l’attention de vos auditeurs.

Racontez des histoires

Les personnes nouvelles veulent des preuves que ce que nous disons est vraiment efficace. Les histoires de la vraie vie nous fournissent maintes occasions concrètes d’étayer nos propos.

Assurez-vous que les personnes non-chrétiennes savent à quel moment vous vous adressez spécifiquement à elles. Les termes perdu, non régénéré et incroyant ne signifient rien pour elles. Elles ne se sentent pas perdues. Elles savent juste qu’elles se trouvent dans une église ! Parlez d’elles comme de personnes « pré-chrétiennes ». C’est une expression affable, moins culpabilisante que non-chrétiennes, et cela indique qu’elles vont sans doute devenir chrétiennes un jour.

Expliquez ce qu’est l’appel

L’appel est une tradition, mais une bonne tradition. Il aide les gens à obéir aux injonctions scripturaires de rendre publique leur acceptation de Christ. Mais soyez sensible à la mentalité des non-chrétiens. Leur demander de faire une confession de foi publique revient, dans leur esprit, à leur enjoindre de confesser publiquement leurs péchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter