Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un chrétien ougandais persévère dans la foi malgré les risques

Hassan Muwanguzi, un musulman converti au christianisme après avoir participé à un débat inter-religieux, continue à servir le Seigneur avec zèle malgré 5 tentatives d’assassinat et trois tentatives d’intoxication alimentaire depuis qu’il a mis sa foi en Jésus-Christ.

C’est en 2003 qu’Hassan Muwanguzi, alors imam, s’est converti au christianisme au cours d’un débat inter-religieux, a rapporté International Christian Concern (ICC) qui lui a rendu visite récemment dans un petit bureau situé dans le village de Kabuna, dans le district de Budaka (Ouganda).

Lors de cet événement, il prît conscience qu’il était pécheur et plaça sa confiance en Christ.
Avant sa conversion, il avait participé à de nombreux débats publics après avoir étudié le droit islamique (charia) à l’Université islamique d’Ouganda.

«Pendant que je travaillais comme enseignant et défendait l’islam dans les débats, j’ai gagné de nombreux chrétiens à l’islam et une reconnaissance nationale grâce à mon esprit», a déclaré Hassan. «Mais je ne suis pas fier de cela. Je suis un homme transformé et j’aime le Christ et le travail d’encouragement des convertis de l’islam qu’il m’a appelé à faire. « 

Hassan qui dirige aujourd’hui un refuge pour des chrétiens d’origine musulmane sait combien se convertir au christianisme conduit à être exposé à la persécution, comme il s’en est ouvert à ICC :

«Ma famille et mes proches ont mis le feu à ma maison après avoir appris que j’avais reçu Jésus-Christ. L’intimidation familiale et communautaire m’a obligé à chercher refuge avec mon épouse et mon enfant dans un centre de mission pendant quatre ans. Après cela, nous nous sommes installés à Parisa, où j’ai commencé l’évangélisation et le ministère auprès des convertis de l’islam. J’ai de nouveau commencé à recevoir des menaces de mort et après seulement trois ans, j’ai survécu à cinq tentatives d’assassinat et à trois tentatives d’empoisonnement par l’alimentation », a raconté Hassan.

En 2012, Hassan a créé un centre de secours pour soutenir les musulmans convertis au christianisme. Il a déclaré à ce sujet :

«La vision que j’ai eu de devenir un encouragement pour les chrétiens persécutés dans l’est de l’Ouganda a commencé à germer en 2012 lorsque j’ai commencé à accueillir de nombreux convertis qui étaient rejetés, désavoués et torturés. Mon témoignage personnel de la façon dont j’ai quitté l’islam a continué d’attirer beaucoup de personnes vers le Christ. Après avoir prié avec ferveur, Dieu m’a dirigé vers une école du district de Kibuku. ”

Accusé faussement par la communauté musulmane locale de souiller l’islam, il a été arrêté et placé en détention préventive à la prison de Kamuge pendant quatre mois. Les enseignants et les étudiants volontaires de cette école se sont alors dispersés, ce qui a conduit à sa fermeture.

Hassan continue à rapporter son témoignage :

«En raison du manque de preuves, j’ai été libéré de prison et on m’a demandé de rentrer chez moi. J’ai été ramené à la case départ. En 2014, j’ai ouvert une autre école à Katira, une région à prédominance musulmane. Le nombre d’inscriptions est passé de 14 à 70 en l’espace de huit mois. Encore une fois, des musulmans de la région se sont opposés à moi, cette fois dans le but de nous empoisonner tous à l’école. La police a arrêté une dame que nous soupçonnions d’avoir été envoyée pour mettre du poison dans la cuisine. »

En l’espace de très peu de temps, Hassan a ainsi échappé à 5 tentatives d’assassinat et 3 tentatives d’empoisonnement alimentaire.

Mais malgré les menaces persistantes de la part des musulmans extrémistes qui refusent la conversion et le ministère de Hassan, il est confiant que les plans du Seigneur l’emporteront.

«Nous faisons un ministère risqué qui met nos vies en danger tout le temps. Si quelqu’un dit qu’il n’y a pas de persécution en Ouganda, laissez-les venir sur le sol. Alors que la radicalisation islamique s’accentue, nous nous engageons à continuer à prêcher la Bonne Nouvelle et à aider les croyants qui quittent l’islam. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter