Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Visite de la Commission américaine sur la liberté religieuse en Arabie saoudite

La Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde (USCIRF) visite actuellement l’Arabie saoudite pour discuter de la position du Royaume sur le dialogue interreligieux. Si Waleed al-Samaani, le ministre de la Justice et président du Conseil judiciaire suprême a expliqué que les lois saoudiennes basées sur la charia valorisaient toutes les personnes de manière égale, indépendamment de la religion, sur le terrain, la réalité est plus complexe.

Si les expatriés jouissent dans le Royaume d’une certaine liberté religieuse, ces libertés sont toutefois limitées à un cadre restreint et les chrétiens ne sont pas autorisés à pratiquer publiquement. La conversion de l’islam au christianisme est toujours un crime, qui est passible de la peine de mort selon les lois.

Dans la réalité, et ce, à cause de la charia, l’Arabie saoudite ne reconnaît que les musulmans en tant que citoyens légitimes.

Afin de montrer à l’Occident une bonne image et le fait qu’elle était en train de se libéraliser, l’Arabie saoudite a déployé de grands efforts en multipliant les gestes symboliques comme le fait d’inviter des membres importants du clergé dans le pays faisant référence à la liberté de religion.

Dans les faits, cependant, le gouvernement n’a toujours pas pris de mesures concrètes pour protéger le droit à la liberté de religion.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter