Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Vers la libération du pasteur Andrew Brunson ?

Les représentants des gouvernements turc et américain laissent espérer que le pasteur américain Andrew Brunson, accusé faussement par la Turquie d’entretenir des liens avec une organisation terroriste armée, pourrait bien être libéré lors de son audience du 12 octobre prochain.

Le pasteur Andrew Brunson, citoyen américain et pasteur de la Resurrection Church à Izmir, est accusé par la Turquie sans preuve sous le motif d’entretenir des liens avec une organisation terroriste armée. Il pourrait être libéré lors de son audience du 12 octobre prochain, selon Portes Ouvertes.

«C’est une issue possible», a affirmé un haut responsable turc au Wall Street Journal le 23 septembre dernier, précisant que cela ne se produira que si Donald Trump cessait de faire pression sur les autorités turques à ce sujet.

Le pasteur Andrew Brunson pourrait être libéré dans les prochains jours.

Le 7 octobre 2016, le pasteur Andrew Brunson et son épouse Norine ont été arrêtés en Turquie. Après avoir été menacés d’expulsion vers les Etats-Unis parce qu’ils représentaient une menace pour la sécurité nationale turque, Norine Brunson est rapidement relâchée alors que son mari est placé dans un centre de détention pour immigrants jusqu’à son transfert, après être passé devant le juge le 9 décembre 2016, dans la prison d’Aliaga, à Izmir.

A l’issue de cette audience, un juge d’Izmir a ordonné que le pasteur Andrew Brunson soit inculpé pour entretenir des liens avec la confrérie Gülen, un mouvement islamiste et conservateur issu du nurculuk et dirigé par l’imam turc résidant aux États-Unis, Fethullah Gülen. Ce dernier est accusé par Erdoğan d’être à l’origine de la tentative de coup d’État de juillet 2016.

L’inculpation du pasteur Andrew Brunson est fondée sur le témoignage d’un «informateur secret», toutefois aucune preuve officielle n’a été mise à la disposition de son avocat.

Au cours d’une visite de sa famille, le pasteur Andrew Brunson est maintenant autorisé à posséder un Nouveau Testament qui lui avait jusque-là été refusé.

Le 15 février 2017, les dirigeants de la Commission des affaires étrangères et celle des relations extérieures du Sénat américain ont envoyé une lettre signée par soixante-dix-huit membres du Congrès au président turc Recep Tayyip Erdoğan, afin d’obtenir la libération sans condition du pasteur américain Andrew Brunson.

Le 25 juillet 2018, le pasteur Andrew Brunson a été transféré en résidence surveillée à son domicile d’Izmir. Son moral est «bien meilleur» depuis cette date, a indiqué l’avocat Ismail Cem Halavurt. Il a expliqué que :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter