Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6:68-69)

« Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu. » (Jean 6:68-69)

Dans les versets précédents, notre Seigneur avait promis la vie éternelle à Ses disciples. Ces derniers s’attachèrent à cette claire déclaration et résolurent de Lui être fidèles alors que d’autres la considérèrent comme une parole dure, ce qui les conduisit à l’abandonner.

Dans ce contexte, Jésus pose aux douze apôtres qu’il avait choisis cette sérieuse et solennelle question : « Voulez-vous, vous aussi, vous en aller ? » Jésus veut les éprouver et provoquer en eux une pleine décision, car il réclame un peuple de franche volonté. Il les connaissait assez pour savoir que tous, sauf Judas, lui resteraient fidèles, et leur réponse ne faisait pour lui l’objet d’aucun doute, mais il voulait l’entendre de leur bouche, car la belle profession de Pierre devait contribuer à l’affermissement de leur foi.

Comme d’habitude, Pierre se fait le porte-parole des Douze. Il lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » (Jean 6:68)

Pierre dit toujours franchement ce qu’il pense, non ce qu’il suppose que Jésus attend de lui. C’est pourquoi son témoignage ici est précieux pour nous renseigner sur ce que lui – et probablement les autres apôtres – ont saisi concernant la nature de Jésus.

Jésus vient de dire à tous : « Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie » (Jean 6:63). Pierre les a acceptées comme telles. Il a déjà ressenti, à travers l’enseignement du Maître et dans ses entretiens avec lui, l’effet vivifiant de ces paroles. Si les paroles de Jésus sont effectivement celles qui confèrent la vie, comment peut-il imaginer que ses disciples vont le quitter ?

Contrairement à la foule des gens qui ne cherchaient en lui que la satisfaction de leurs besoins matériels (Jean 6:26), les disciples ont discerné en Jésus le Christ, le Fils du Dieu vivant, celui qui donne la vie éternelle. D’autres ont été déçus parce qu’il n’était pas le libérateur politique qu’ils attendaient (Jean 6:15). Eux, ils ont compris qu’il était une autre sorte de Messie : « le Saint, envoyé de Dieu » et ils ont mis leur confiance en lui.

La doctrine de Christ est la parole de la Vie Éternelle, c’est pourquoi nous devons vivre et mourir spirituellement en elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter