Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une chrétienne donne naissance à des jumeaux malgré son handicap

Née avec un grave handicap, personne ne pensait que Melissa Davert serait capable de s’asseoir, encore moins d’être diplômée universitaire, de se marier et d’avoir des enfants. Mais la fermeté de la foi en Dieu de cette jeune-femme chrétienne et ses projets pour sa vie ont prouvé le contraire à tous les sceptiques.

«Lorsque je commençais à me sentir déprimée, triste ou à m’apitoyer sur moi-même, mes parents me disaient : – Écoutes, il y a une raison et un but à ton handicap – » déclare Melissa sur une vidéo publiée sur Facebook. « Tu ne sais peut-être pas ce que c’est maintenant, mais tu le sauras un jour. Tu dois juste avoir la foi et avoir confiance en Dieu et dans Son plan.»

Melissa a grandi dans un foyer chrétien de 7 enfants à Bay City, au Michigan. Elle est née avec un handicap appelé ostéogenèse imparfaite ou « maladie des os fragiles ». Il en résulte que les os se cassent facilement, une petite taille, des articulations lâches, une perte auditive, des problèmes cardiaques et respiratoires.

Les médecins ont préparé les parents de Melissa à la possibilité qu’elle ne puisse jamais s’asseoir seule. Mais à leur grande surprise, Melissa non seulement s’est assise, mais elle a trouvé une planche à roulettes et a utilisé ses bras pour se déplacer dans la maison avant de prendre un fauteuil roulant.

«Mes parents ne m’ont fixé aucune limite et je n’ai pas non plus fixé de limites», note-t-elle sur la vidéo. «Toute ma famille s’est assurée que je grandisse de façon autonome, que je ne m’apitoie pas sur moi-même, que j’ai un bon sens de l’humour et une foi forte. »

En tant qu’enfant, elle a entendu parler de Dieu, mais un soir, elle l’a expérimenté de manière personnelle.

«Un soir, j’ai eu un os cassé, j’étais allongée dans le lit et j’ai prié Dieu s’il te plaît, que cela s’améliore. Le matin c’était mieux. C’était beaucoup mieux. À partir de là, j’ai réalisé qu’il était avec moi. Les temps seront durs mais il sera avec moi. »

Melissa a été diplômée de la Bay City Central High School a ensuite fréquenté la Northwood University où elle a obtenu un baccalauréat en administration des affaires.

Plus tard, pour prendre la défense des personnes handicapées, elle a animé une émission télévisée hebdomadaire, Access Mid-Michigan, diffusée sur une télévision communautaire. Elle a animé le programme alors qu’elle était directrice du Centre for Independent Living à Midland, un poste qu’elle a occupé pendant plus de 10 ans.

Elle a rencontré et épousé son mari, Ken Davert, en 1992. Ken est né avec une paralysie cérébrale.

Ils n’avaient pas prévu d’avoir des enfants parce que Melissa pensait qu’elle ne pourrait pas concevoir. Puis ils ont été surpris et enthousiastes de découvrir qu’elle était enceinte, mais ont perdu le bébé à 12 semaines pour des raisons inconnues.

Ils ont décidé d’essayer à nouveau.

«La deuxième fois nous avons découvert que nous allions avoir des jumeaux», dit-elle.

Les médecins de Melissa, cependant, n’étaient pas très enthousiastes. Dans les anales de médecine ne figurait aucun cas où une femme de la taille de Melissa – 90 cm seulement – aient déjà donné naissance à des jumeaux. L’une des préoccupations majeures était que les jumeaux en grandissant atteignent le cœur et les poumons de Melissa et ne l’étouffent.

Plusieurs médecins ont proposé que Melissa avorte l’un des bébés. Ils ont suggéré un test pour déterminer si l’un ou l’autre bébé avait le handicap de Melissa. Ils lui ont conseillé d’avorter le bébé handicapé.

«Non seulement c’était horrible de penser que nous allions prendre une décision comme celle-là… il était insultant pour moi de devoir prendre une décision en fonction de l’incapacité de l’un ou de l’autre parce que j’étais handicapée à vie et je n’échangerais ma vie avec personne », a-t-elle déclaré.

« Nous avions besoin de quelque chose allant au-delà de la science pour nous aider », a-t-elle ajouté. Ce «quelque chose» de très spécial était sa foi profonde en Dieu.

Melissa et Ken ont visité le Dr Daniel Wechter, un médecin spécialiste « pro-life » du fœtus maternel  au Covenant Health Care à Saginaw, au Michigan.

Le Dr Wechter a effectué des tests sur Melissa et a déterminé que les deux bébés portaient le même handicap que Melissa.

Comme elle avait appris à le faire très tôt dans sa vie grâce à ses parents, Melissa a continué à croire dans le plan de Dieu en sachant et en croyant qu’avec Dieu, tout est possible.

Aussi, après avoir considéré toutes les options dans la prière, Melissa a conclu : «Qui d’autre prendra mieux soin d’eux que moi ?» Après tout, elle était experte en la matière.

Melissa a décidé qu’elle marcherait le plus possible pendant la grossesse dans l’espoir que les bébés grandiraient sans envahir ses poumons.

«C’est ce qui s’est passé – nous avons laissé la gravité agir. »

Après 32 semaines, Melissa a donné naissance à Michaela et Austin, des jumeaux.

«C’était la plus grande joie que je n’ai jamais ressenti, sachant qu’ils étaient dans mon ventre et qu’ils étaient là pour commencer leur vie», a t-elle déclaré.

Ken a assisté à la naissance. «C’était tellement génial d’être dans la salle d’accouchement et de les entendre pleurer quand ils sont sortis et c’est arrivé si vite. C’était le plus beau jour de ma vie », s’est-il exclamé.

Depuis, Austin et Michaela ont bien grandi.

Malgré de nombreuses fractures et hospitalisation, ils ont des rêves.
Austin et Michaela, actuellement 17 ans, sont inscrits à l’Université Davenport. Michaela étudie le marketing et héberge également sa propre chaîne YouTube où elle discute du maquillage et de la mode. Elle est suivie par près de 30 000 personnes.

Austin s’intéresse à la médecine et étudie la gestion de l’information sur la santé et fait du bénévolat dans un hôpital. Une vidéo sur You Tube raconte leur histoire.

«Nous sommes tellement bénis», a déclaré Ken. “N’ayez pas pitié de nous. Nous avons une vie géniale. Chaque vie compte. Nous sommes reconnaissants pour ce que le Seigneur nous a donné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter