Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’attaque d’une ville chrétienne en Syrie fait 10 morts et 20 blessés

Plusieurs missiles ont été tirés récemment sur une ville syrienne densément peuplée à prédominance chrétienne, tuant 10 civils (dont plusieurs enfants) et faisant 20 blessés graves. Dans une vidéo poignante, le chrétien Shadi Yousef Shehda, endeuillé par la mort de sa femme, de sa mère et de ses trois enfants, raconte la souffrance des habitants de Mhardeh.

Du 7 au 8 septembre dernier, a rapporté International Christian Concern (ICC), plusieurs missiles contenant des bombes à fragmentation auraient été tirés par des extrémistes musulmans vraisemblablement liés à Al-Qaïda vers la ville chrétienne de Mhardeh en Syrie. Selon les premiers rapports, au moins 10 chrétiens ont été tués et 20 autres blessés.

La ville de Mhardeh qui accueille une population dense et est contrôlée par le gouvernement syrien, a rapidement riposté en attaquant les villes voisines, une façon aussi de préparer une offensive contre la province d’Idlib, le dernier bastion contrôlé par l’opposition.

Al-Masdar News a rapporté à ce sujet, selon ICC :

«En raison de sa proximité avec les villes djihadistes du nord de Hama, Mhardeh a été une cible de choix pour des groupes comme Hay’at Tahrir Al-Sham et l’Armée syrienne libre (FSA). Les rebelles djihadistes lancent cette attaque ce soir en réponse du regroupement à grande échelle des troupes de l’armée syrienne dans le nord-ouest de la Syrie.»

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a signalé que l’attaque contre Mhardeh aurait été lancée par Ansar al-Tawhid, une faction liée au Front Ansar al-Tawhid-Nusra, une filiale d’Al-Qaïda, ce qui a entraîné la mort d’ une mère, de ses 3 enfants, de leur grand-mère, de 2 de ses soeurs et de 3 autres personnes.

Dans une vidéo poignante, Shadi Sheda, le mari de la femme décédée, père des 3 enfants victimes de l’attaque et de la deuxième femme tuée a déclaré :

« J’ai perdu le plus précieux que j’avais : ma mère, ma femme et mes enfants…. J’ai sacrifié ma vie pour Christ. Jésus est ressuscité de la mort. […] Maria (la fille ainée) était croyante, allait tout le temps à l’église et écrivait toujours : Jésus est amour, Dieu est amour. Tous les dimanches, elle allait à l’église pour prier. « 

Il a également parlé de son espérance en Jésus :

« Nous sommes croyants dévoués pour Christ. Nous croyons que Jésus les ramènera à la vie et les a pris ».

Selon des sources fiables, Ansar al-Tawhid, qui avait revendiqué l’opération visant la ville de Muhradah, aurait été aperçu, au cours de cette première attaque, en possession d’ un véhicule roues motrices (4 × 4) muni d’ un lance-missile et d’un autre véhicule.

Les Syriens chrétiens pour la paix ont publié un communiqué qui « condamne le bombardement de la ville de Mhardeh les 7 et 8 septembre 2018. Les bombardements des deux côtés de la ville, par les factions terroristes d’une part et par le régime d’Assad de l’autre, ont entraîné la mort d’un grand nombre de civils non armés au cours d’un attentat, y compris des enfants. Cet incident douloureux conduit à l’incitation sectaire, à la rupture des relations humaines et à l’abolition des de la citoyenneté en Syrie.

Shaam News Network, dirigée par l’opposition, a déclaré :

«Le régime et la Russie ont commencé à utiliser ce massacre pour continuer à bombarder Idlib et Hama. La réalité de l’attentat a été rapidement révélée après la publication de pages des fidèles au régime qui affichaient des images des restes de bombes à sous-munitions, interdites à l’échelle internationale et transportées par des missiles qui ont frappé la ville. Ces types de missiles appartiennent uniquement aux forces d’Assad. « 

Claire Evans, directrice régionale d’International Christian Concern, a déclaré à ce sujet :

«Le massacre de civils chrétiens innocents à Mhardeh, y compris des enfants, est une tragédie de grande ampleur. Le carnage de la guerre civile en Syrie a affecté les chrétiens de manière disproportionnée, car ils ont été violemment pris pour cible par tous les partis et les factions. Alors que la guerre en Syrie entre dans ce qui pourrait être le conflit le plus meurtrier, nous devons garder les chrétiens pris au piège de cette région dans nos prières. »

C’est aussi le cri du coeur de Shadi Yousef Shehda, qui parce qu’il est chrétien, a perdu en un seul jour, sa mère, sa femme et ses trois enfants, les êtres les plus chers de sa vie. Il a exprimé, toujours dans une vidéo publiée sur youtube, son désir que les personnes extérieures à la Syrie se tiennent à leur côté, en voyant ce qui leur arrivent.

Une réponse à “L’attaque d’une ville chrétienne en Syrie fait 10 morts et 20 blessés”

  1. Rachid Yahou dit :

    Je condamne fermement cette tuerie et ses auteurs qui se prétendent musulmans. Il est temps que les monothéistes s’unissent contre cette vermine qui terni l’islam en s’attaquant à nos frères chrétiens et juifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter