Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé » (3 Jean 1:2)

La troisième épître de Jean est adressée à un chrétien nommé Gaïus à qui l’apôtre souhaite beaucoup de bonnes choses, mais par dessus tout la prospérité de l’âme.

« Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. » (3 Jean 1:2)

C’est ce verset qui a convaincu le célèbre Evangéliste américain Oral Roberts que Dieu ne veut pas seulement notre prospérité spirituelle, mais aussi notre pleine santé et notre prospérité matérielle. Cette « découverte » l’a conduit dans un ministère mondial de guérison et de prédication de la prospérité matérielle pour les croyants.

Malheureusement, telle n’était pas l’intention de Jean. Les mots trouvés dans 3 Jean 2 n’ont pas été écrits comme une promesse biblique, c’était simplement une formule littéraire par laquelle un auteur salue son lecteur.

L’objectif de Jean est de recommander à Gaïus la fermeté dans la foi et l’hospitalité, spécialement envers ceux qui servent Christ. Les bien-aimés en Christ doivent manifester de l’amour fraternel au Nom du Seigneur.

La prospérité de l’âme est la plus grande bénédiction ici-bas. La grâce et la santé sont également de merveilleux attributs : une âme spirituellement riche peut résider dans un corps affaibli ou diminué. La grâce de Dieu s’exerce alors en s’adaptant pleinement à une telle situation.

Nous pouvons souhaiter et prier que ceux qui connaissent la prospérité spirituelle puissent disposer d’une excellente santé ; que leur témoignage puisse véritablement briller !

De nombreuses personnes aisées devraient méditer ces paroles de l’apôtre : prions avec ferveur que ces âmes puissent prospérer autant que leur santé et leur carrière ! Une foi véritable œuvre conjointement avec l’amour. Ceux qui sont bénis doivent en témoigner, non seulement devant l’église mais aussi devant tous. Un homme bon se réjouira vraiment de la prospérité de son prochain ; il sera heureux d’entendre parler de la Grâce et des bénédictions des autres.

Quelle joie pour de bons parents de pouvoir constater que leurs enfants honorent leur profession de foi. Il en est de même pour les conducteurs constatant le bon témoignage de leurs enfants spirituels. Gaïus n’a fait aucune différence entre les chrétiens véritables qu’il fréquentait. Il a aidé sans distinction tous ceux qui portaient « l’image » de Christ et œuvraient pour Lui. C’était un homme droit, un serviteur assidu.

Les âmes fidèles au Seigneur peuvent entendre leur entourage les féliciter sans en tirer gloire; elles placent ces compliments en hommage au pied de la croix de Christ.

Les chrétiens doivent d’abord considérer quel est leur devoir, mais aussi comment l’accomplir. Ils doivent être capables de réaliser les tâches communes dans l’église avec bonne volonté dans la piété, servant ainsi le Seigneur pour Sa gloire.

Les personnes qui diffusent gratuitement l’Évangile de Christ doivent être aidées par ceux qui disposent de moyens que Dieu leur a donnés. Ceux qui ne peuvent pas directement proclamer l’Évangile doivent cependant recevoir, aider et soutenir ceux qui le font !

Étiquettes:

Bible

Chrétiens

Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter