Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La Chine ferme la plus grande église protestante de Pékin

Les autorités chinoises ont dissous Pékin l’Eglise de Sion de Pékin (Zion Church), qui est statistiquement la plus importante organisation chrétienne protestante « non-officielle » de Chine. L’église officielle compte entre 20 et 60 millions de chrétiens en Chine.

Les autorités de Beijing ont mis fin, dimanche 9 septembre 2018, aux activités de la Zion Church dans le cadre de la politique gouvernementale de contrôle des pratiques religieuses en Chine. Ces contrôles ciblent prioritairement les chrétiens du Sichuan, du Guangdong ou de Pékin, où une forte croissance est observée depuis une décennie.

Jin Mingri, pasteur de l’Eglise de Sion à Pékin

Le pasteur Jin Mingri explique que 70 policiers ont été mobilisés par les autorités dimanche après-midi pour déloger les fidèles de l’Eglise de Sion rassemblés au troisième étage d’un immeuble de bureaux du nord de Pékin. A 17 h, les policiers sont entrés dans la salle de prière et ont dit aux chrétiens présents que leur église était illégale.

Tous les biens, y compris les Bibles, les recueils de chants et les livres d’étude biblique, ont été confisqués. Les portes ont été scellées et les forces sont chargées de barrer l’accès de l’église.

Le Bureau des affaires civiles du district pékinois de Chaoyang a expliqué aux journalistes que l’Eglise de Sion de Pékin a été dissoute parce qu’elle n’est pas enregistrée et qu’elle organise des activités sans autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter