Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu prend plaisir à l’amour bien plus qu’aux sacrifices (Osée 6:6)

« Car je prends plaisir à l’amour bien plus qu’aux sacrifices, à la connaissance de Dieu bien plus qu’aux holocaustes. » (Osée 6:6)

Après l’exhortation centrale de son livre (Osée 6:1-3), Osée reprend le thème de la sanction de la rupture de l’alliance dont il avait traité une première facette : les domaines politique et social (Osée 5:8-15). Il passe maintenant à un deuxième volet portant sur les domaines moral et spirituel (Versets 4-11). C’est dans ce contexte qu’il nous livre un petit bijou sous la forme d’une déclaration lapidaire, mûrement réfléchie comme dans des affirmations analogues chez d’autres auteurs bibliques (cf. 1 Samuel 15.22 ;Michée 6.8).

Une lecture hâtive de ces textes pourrait faire croire que les prophètes d’Israël s’opposent au système des sacrifices existant depuis l’époque des patriarches et codifié avec précision dans le cadre de la l’alliance au Sinaï (cf. Lévitique 1-7, par exemple), comme moyen d’expier certaines fautes individuelles ou collectives (ou de se consacrer à Dieu).

Ils opposeraient une fin de non-recevoir à ces rites au profit d’une vie moralement conforme aux exigences du Dieu qui prise avant tout justice et droiture (cf. Amos 5.22-24) et ici, à plus forte raison, l’amour du Créateur et de son prochain (cf. Deutéronome 6.5 ; Lévitique 19.18 ;Matthieu 22.37-39 ; voir entrée Esaïe 1.11-17).

Il serait plus juste de discerner ici le passage, chez les prophètes hérauts du cours futur de l’œuvre de rédemption, du visible vers le caché, des apparences extérieures vers la réalité intérieure, en somme des traits de l’ancienne alliance vers ceux de la nouvelle.

Osée demande l’amour, la bienveillance comme manière d’être et de vivre envers l’Eternel et le prochain, ainsi qu’une connaissance de Dieu authentique et non pas superficielle.

En attendant l’accomplissement des exigences de la Loi concernant les sacrifices satisfaites par l’œuvre de Jésus-Christ ouvrant la voie à un nouveau type de « sacrifice (Romains 12.1), Osée met le peuple de l’alliance en garde contre l’abus du système toujours en vigueur : les gestes extérieurs ne sauraient servir d’alibi pour l’absence de la droiture à laquelle le Seigneur prend plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter