Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

« Seigneur, vois leurs menaces…  » (Actes 4:29)

Face aux menaces qui pèsent sur l’Eglise, les chrétiens doivent prier « qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges » au nom de Jésus.

La persécution des chrétiens

Les apôtres prêchaient Jésus, ressuscité des morts. Toute la joie de la « bonne nouvelle » allait en fait dépendre de cette résurrection ; ils ne prêchèrent que la Personne de Christ.

Ces fidèles et paisibles serviteurs de Dieu furent souvent l’objet de persécutions dans leur ministère d’amour, alors que certaines personnes belliqueuses échappèrent à tout problème. De nos jours, les exemples ne manquent pas, où l’on rencontre des désapprobateurs des Écritures, de la prière en commun, et de la repentance.

« Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d’enseigner au nom de Jésus. » (Actes 4:18)

Les dirigeants du sanhédrin n’avaient qu’un souci en tête : que la doctrine de Christ ne s’étende pas parmi le peuple, bien qu’ils ne puissent pas déclarer que celle-ci soit fausse, dangereuse ou contenant la moindre mauvaise tendance.

« Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » (Actes 4:12-13)

Le Nom de Jésus est donné aux hommes de tout âge et de toute nation. Par ce Nom, seuls les croyants sont sauvés de la colère à venir. Mais lorsque la cupidité, la fierté, ou toute passion corrompue règne dans le cœur de l’homme, ce dernier est aveuglé spirituellement et s’oppose alors à la Lumière ; il méprise ceux qui ne veulent rien connaître d’autre que Christ crucifié.

Les enfants de Dieu doivent témoigner à tout leur entourage qu’ils vivent spirituellement avec Jésus. Cela leur permet de se sanctifier, de se rendre participants de la nature divine ; ils sont remplis de l’Esprit, joyeux, ils s’élèvent au-dessus des problèmes de ce monde !

Nul ne pourra avoir l’esprit en paix, ni ne pourra agir honnêtement, sans avoir appris qu’une sainte conduite doit être guidée par la Vérité, et non par les diverses opinions et envies changeantes des hommes.

« Pierre et Jean leur répondirent : Jugez s’il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu’à Dieu ; car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. » (Actes 4:19-20)

Ceux qui connaissent la véracité des promesses de Christ savent comment mépriser les menaces de ce monde. Les apôtres regardaient avec inquiétude les âmes en péril de ceux qui les côtoyaient, ils savaient qu’elles ne pouvaient échapper à la ruine éternelle si ce n’est par le salut offert en Jésus-Christ ; ils furent donc fidèles dans leur témoignage : ils montrèrent le bon chemin, celui du salut.

« Ils leur firent de nouvelles menaces, et les relâchèrent, ne sachant comment les punir, à cause du peuple, parce que tous glorifiaient Dieu de ce qui était arrivé. » (Actes 4:21)

Seigneur, vois leurs menaces

« Lorsqu’ils l’eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent : ‘Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve, c’est toi qui as dit par le Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, et ces vaines pensées parmi les peuples ? Les rois de la terre se sont soulevés, et les princes se sont ligués contre le Seigneur et contre son Oint.' » (Actes 4:25-26)

Les chrétiens se sont tous engagés dans la prière. C’était un temps d’épreuve. Il leur était interdit, sous peine de terribles sanctions, de prêcher Christ. Ils s’adressent donc à Dieu.

Dans leur prière commune, les disciples ne dirent pas : « Seigneur permets-nous de quitter notre ministère, il est devenu maintenant vraiment dangereux » ; mais plutôt : « Seigneur, accorde-nous ta Grâce de continuer avec assurance notre tâche, sans craindre les hommes ».

Ils ne demandent pas d’être sauvés de la persécution ou de la mort. Ils ne demandent rien pour eux-mêmes personnellement, mais ils demandent qu’ils puissent avoir la hardiesse en face des menaces, d’apporter la parole et que Dieu puisse renforcer leur témoignage par des dons de pouvoirs miraculeux. Cette prière est consacrée à l’amour de l’œuvre.

Au temps de l’épreuve, nous ne devons pas avant tout chercher à esquiver les différents problèmes qui se posent, mais nous devons poursuivre notre cheminement, notre travail et notre devoir dans la bonne humeur et avec courage.

Qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges !

« Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. » (Actes 4:29-30)

Les chrétiens de l’Eglise primitive demandent à leur Seigneur deux choses : une pleine assurance, une sainte hardiesse pour annoncer sa Parole, précisément ce que les chefs du peuple leur ont défendu ; (Actes 4:17) puis le pouvoir de faire des guérisons, des miracles et des prodiges qui réveilleront l’attention du peuple pour la prédication de l’Evangile.

Ceux qui désirent recevoir l’aide divine et être encouragés par le Seigneur peuvent être certains d’être exaucés; ils doivent alors aller de l’avant et continuer avec la force que Dieu leur accorde.

Dieu donna un signe d’approbation à la prière des disciples : le lieu où ils se trouvaient a été ébranlé afin que leur foi puisse être affermie. Dieu leur a donné le plus grand témoignage de la présence de Son Esprit ; ils étaient, plus que jamais, tous remplis du Saint-Esprit ! Ils n’en furent pas simplement encouragés, mais de plus, ils étaient capables d’annoncer la Parole de Dieu avec hardiesse.

Quand les disciples constatèrent que le Seigneur Dieu les aidait par Son Esprit, ils surent qu’ils ne pouvaient que sortir vainqueurs des épreuves qu’ils traversaient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter