Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La loi anti-conversion au Népal inquiète les chrétiens

L’entrée en vigueur le 17 août dernier du projet de loi népalais criminalisant les conversions religieuses inquiète fortement les minorités religieuses de ce pays.

L’année dernière, dès l’adoption de cette nouvelle loi, la minorité chrétienne avait exprimé ses craintes qu’elle ne soit utilisée abusivement par ceux qui cherchent à régler des comptes, comme cela s’est souvent produit en Inde. Les préjugés contre les chrétiens sont en effet tenaces dans ce pays majoritairement hindou.

Au Népal où 80 % des 26 millions d’habitants sont Hindous (contre environ 364 000 chrétiens selon les chiffres de 2011), la peur est omni-présente pour les minorités. Selon certains observateurs, en effet, il y aurait beaucoup plus de chrétiens que ne l’indiquent les recensements, mais les nouveaux croyants convertis ne déclareraient pas leur nouvelle religion et resteraient ainsi enregistrés comme hindous.

Les actions du gouvernement contre les chrétiens n’ont pas de quoi rassurer non plus. Le professeur Tanka Subedi, président du Forum de la liberté religieuse au Népal a ainsi exprimé, dans une interview récente avec World Watch Monitor, combien il avait été choqué par le fait que K.P. Oli, le premier ministre népalais ait ouvertement critiqué et expulsé des chrétiens étrangers :

« Nous avons déporté beaucoup de personnes qui sont venues au Népal comme observateurs alors qu’elles convertissaient les gens à d’autres religions »

Tanka Subedi a également souligné les difficultés que font peser sur les chrétiens un groupe appelé « Armée nationale mongole », qui n’est pas rattaché à la communauté chrétienne népalaise mais a déclaré vouloir « détruire tous les temples et gumbads [hindous] et construire des églises à la place ».

« Nous nous sommes opposés à cela et avons dit que nous n’avions aucun lien avec ce groupe », a déclaré le professeur. « Ce [groupe] ne vient pas de la communauté chrétienne … Mais le ministre de l’Intérieur l’a considéré comme un réel problème en lien avec les chrétiens. »

Le premier ministre s’est également déclaré publiquement contre les chrétiens en disant :  «Je serai très dur envers les chrétiens et les conversions».

Le meurtre d’un prêtre hindou abattu à Virat Nagar, associé à un tract portant des accusations contre les Hindous et le mot « Bible »  n’arrange rien non plus et ne fait qu’augmenter les préjugés contre les chrétiens au point que de nombreux rassemblements dans différentes villes du Népal se tiennent contre eux.

Certains pasteurs ont par ailleurs reçu des menaces demandant de livrer un certain « David Tamang », le chef présumé de l’armée nationale mongole. Mais les chrétiens de ce pays ne connaissent pas cette personne qui n’a aucun lien avec eux :

« La communauté chrétienne au Népal est un groupe religieux autochtone. Le gouvernement devrait respecter cela et la regarder avec dignité. Maintenant, nous nous sentons donc un peu marginalisés par le gouvernement et ce n’est pas ce que veut la communauté chrétienne ou tout autre groupe religieux au Népal . »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter