Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens évangéliques sont persécutés à Cuba

A Cuba, les chrétiens évangéliques sont de plus en plus persécutés, selon l’Examen Périodique Universel (Universal Periodic Review, EPU/UPR), un mécanisme unique du Conseil des droits de l’homme de l’ONU ayant pour but d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des États membres des Nations Unies.

La situation des droits de l’homme à Cuba a été examinée par l’Universal Periodic Review (UPR). Le rapport transmis au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève révèle que les chrétiens qui fréquentent les églises évangéliques à Cuba sont victimes de persécution.

Cuba compte un demi million de chrétiens protestants sur une population totale de 11,2 millions de personnes, selon une étude du Centre de recherches psychologiques et sociologiques.

Après des années de croissance régulière, les évangéliques représentent actuellement 10% de la population cubaine. L’absence de l’Alliance évangélique à Cuba montre qu’il est difficile pour les églises évangéliques de s’établir dans le pays.

Les églises évangéliques qui acceptant la théologie de la libération sont proches de l’Etat et bénéficient de conditions favorables. Elles représentent 8% des protestants évangéliques à Cuba et sont affiliées au Conseil des Églises de Cuba (CIC), institution rassemblant 52 églises, protestantes, évangéliques, pentecôtistes épiscopale et orthodoxes.

80% des évangéliques appartiennent à un deuxième groupe qui veut se concentrer sur l’Evangile et être politiquement non aligné. Ces chrétiens n’ont pas les mêmes privilèges que ceux affiliés au Conseil des Églises de Cuba. Par conséquent, ces chrétiens subissent de graves persécutions depuis des décennies.

Même si la situation des évangéliques s’est grandement améliorée par rapport à la grave persécution subie dans les années 60 et 70, ces chrétiens sont seulement tolérés mais non reconnus. Ils se rencontrent illégalement dans des églises de maison, car ils ne reçoivent pas de permis de construire ou d’autorisation de se rencontrer dans des lieux adéquats.

Toutes les églises évangéliques créées après 1959 à Cuba sont considérées comme illégales. Elles rassemblent 12% des évangéliques du pays.

Les chrétiens à Cuba prient que leur gouvernement leur accorde plus de liberté dans le futur. Ils espèrent que les églises évangéliques demandant à être enregistrées seront reconnues et capables de fonctionner librement dans le respect de la légalité. Ils espèrent également que leur gouvernement réalisera que les évangéliques ne sont ni une menace ni une force d’opposition politique, mais une bénédiction pour leur pays, car les chrétiens prient pour leur gouvernement et veulent servir le bien commun.

Source :  Michael Mutzner, The Christian Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter