Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Chantons pour lui!

Je pousse des cris de joie ! Vers Jésus mon rocher !

Mes chants retentissent, et c’est pour l’adorer

Son nom est au-dessus, de tous les autres noms

Il est mon Dieu, mon Roi, l’auteur de mon pardon.

 

Oui ! Je vais devant lui, avec mes louanges

Apportant mon amour et ma reconnaissance

C’est lui qui tient ma vie, qui maintient l’univers

Et par sa main puissante, il règne sur la terre.

 

Je fléchis le genou, devant mon créateur

À qui je dois la gloire, la puissance et l’honneur

Je suis de son troupeau et que sa main conduit

Sa brebis bien-aimée, se tenant près de lui.

 

Oui ! Je veux écouter, la voix de mon Seigneur

Et ne pas m’endurcir, la serrer sur mon cœur

Connaître le repos, que donne l’Écriture

Sa Parole me le dit, et cela me rassure.

 

Pour ne pas m’égarer, je veux lui obéir

Me plier à sa voix, et toujours le bénir

Mon bonheur je le sais, c’est de suivre ses voies

En marchant chaque jour, simplement par la foi.

 Lecture: Psaume 95 v 1/2 :

« Venez, chantons avec allégresse à l’Éternel ! Poussons des cris de joie vers le rocher de notre salut. Allons au-devant de lui avec des louanges, faisons retentir des cantiques en son honneur ! »

Ce poème se trouve également sur mon site de poésie:

http://www.poesie-chretienne.com/chantons-pour-lui.html

Nous enfants de Dieu n’avons pas le droit de nous taire, mais au contraire, nous sommes appelés à chanter et à  célébrer le nom du Seigneur tout en  l’annonçant à  ceux de notre génération.

Ce Psaume 95 nous y convie ainsi que plusieurs autres, à apporter nos remerciements dans la paix et la joie, qui devraient nous accompagner tous les jours de notre vie !

En effet c’est une grâce merveilleuse de le connaître et de réaliser que nous lui appartenons désormais, et que rien ne pourra nous séparer de son amour comme le dit Paul aux Romains : « Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie ! Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous » (Romains 8 v 33/34).

Nous pouvons donc confesser les paroles de cet autre Psaume : « Je chanterai l’Éternel tant que je vivrai, je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai » (Psaume 104 v 33).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter