Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Voici, il vient avec les nuées, et tout œil le verra !

« Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ! » (Apocalypse 1:7)

Les nuées dénotent la gloire et les terreurs de la seconde venue de Christ. Il viendra alors pour rencontrer tous les hommes. Israël, le peuple qui l’a rejeté et crucifié, est concerné. Nous sommes appelés à voir ici une scène empreinte de la majesté divine lorsque le Seigneur Jésus retournera en triomphe sur cette terre.

Jean annonce la venue du Seigneur dans les termes mêmes employés par son Maître (Matthieu 24:30 ; 26:64). Ces paroles prononcées par Jésus font de celles de Zacharie une application plus générale et en modifient le sens. Zacharie annonçait en effet qu’Israël se repentirait de la rejection et du crucifiement du Messie.

Tout le sujet du livre d’Apocalypse est compris dans cette pensée : il s’ouvre par ce mot : « voici il vient », et il se clora par ce même mot : « Je viens bientôt » (Apocalypse 22:20).

Le triomphe de Christ sera visible pour tous ; ce sera l’inverse de ce qui s’est passé lors de sa première venue. Dans des paroles qui rappellent Zacharie 12:10 ; Jean dépeint comment le Seigneur se manifestera à ses ennemis – qui seront déconcertés par ce renversement inattendu des rôles.

Il n’est nullement question d’un retour secret ou invisible : la Bible n’enseigne cela nulle part. Bien au contraire, « tout œil le verra » ! « Ceux qui l’ont percé », ceux qui ont percé son côté et qui l’ont cloué à la croix le verront aussi.

Mais comme à la seconde venue du Christ, il sera trop tard pour se repentir, ce moment sera terrible pour les impénitents ; d’autant plus terrible que le Juge portera encore les marques de souffrances dont ils n’auront pas profité et d’un amour qu’ils auront méprisé. Ils se frapperont la poitrine à cause de lui, en signe de désespoir.

De plus, le jugement s’étendant à l’humanité entière, ce seront toutes les tribus de la terre qui se frapperont la poitrine. Il y a ainsi deux manières de contempler Celui que l’humanité a crucifié : l’une avec repentance, confiance, amour, l’autre avec impénitence et désespoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter